Connectez-vous avec nous

Actu

Après le coup de gueule de Tebboune : le DG d’Ooredoo Nickolai Beckers expulsé

Publié

le

Abdelmadjid Tebboune Ooredoo Nickolai Beckers

Le DG d’Ooredoo Nickolai Beckers aurait été arrêté ce mercredi 19 février à Alger, juste après le coup de gueule du président Abdelmadjid Tebboune, faisant suite à la décision de l’opérateur de téléphonie mobile de licencier près de 900 travailleurs.

Le directeur général de l’opérateur mobile Ooredoo, Nickolai Beckers, aurait été arrêté dans la matinée du mercredi 19 février à la direction générale de l’entreprise à Ouled Fayet à Alger, par des éléments de la Brigade d’intervention rapide (BRI) de la police, juste après le coup de gueule du président Abdelmadjid Tebboune.

Trois véhicules des services de sécurité, appartenant à la BRI, se seraient présentés entre 11h et 11h30 d’aujourd’hui, à la DG d’Ooredoo et ont embarqué Nickolai Beckers, a rapporté le site Algérie-Eco qui cite des sources sûres.

A lire également : Quand la presse dite indépendante se vend à Djezzy

De son côté, le quotidien arabophone Ennahar indique « qu’une division spécialisée des services de sécurité a escorté le directeur général d’Ooredoo, Nikolai Beckers, de son bureau en direction de l’aéroport international d’Alger pour l’expulser ».

Selon plusieurs sources médiatiques, le DG d’Ooredoo Nickolai Beckers sera expulsé sur ordre du président de la République Abdelmadjid Tebboune qui aurait poussé un coup de gueule suite à la décision de l’opérateur de téléphonie de licencier plus de 900 employés algériens.

Selon des sources syndicales, Nickolai Beckers a été désigné à la direction d’Ooredoo en Algérie avec la mission de faire appliquer un plan social consistant à licencier 400 employés algériens, un nombre revu à la hausse, pour atteindre le chiffre de 900 employés.

Le plus de DzVID : Comment Khalida Toumi a mené la cabale contre le journal Le Matin

Pourtant, rien ne justifie cette dégraissage puisque Ooredoo se fait des fortunes en Algérie qu’il va dépenser au Maroc, dénonce le syndicat de l’entreprise.

En effet, le syndicat d’Ooredoo a rapporté l’organisation par le DG d’un événement à Marrakech au Maroc du jeudi 13 au lundi 17 février 2020, où Nickolai Beckers aurait dépensé pas moins de 40 000 !

Pour rappel, Nikolai Beckers avait été nommé le 4 août 2019 DG de l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo, en remplacement du Soudanais M. Abdullatif Hamad Dafallah.

Amélia Guatri

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires