Connectez-vous avec nous

Économie

Montage de voitures : un nouveau cahier des charges

La Rédaction

Publié

le

Ferhat Aït Ali Braham, ministre de l’Industrie et des mines, a annoncé ce dimanche 16 février à Alger que le nouveau cahier des charges relatif au montage de voitures sera promulgué dans deux mois.

Dans des déclarations à la presse, en marge de l’ouverture de la rencontre gouvernement-walis, M. Aït Ali Braham a souligné que le nouveau cahier des charges concernant le montage de voitures consacrera une nouvelle vision basée sur l’intégration progressive des composants produits localement, et l’adaptation aux développements que connaît le marché automobile à l’échelle internationale.

A lire également : Montage automobile : exonération de taxes et des surfacturations atteignant les 3,7 milliards de dollars en 2018

On ne peut considérer les opérateurs activant actuellement dans le domaine du montage comme étant des industriels, vu le faible niveau d’intégration nationale, a-t-il soutenu, appelant ces derniers à d’adhérer à cette nouvelle démarche.

Il a affirmé, dans ce cadre, que cette démarche permettra d’épargner des milliards en devise qui pourraient être exploités dans de réels projets industriels créateurs d’emploi.

Le plus de DzVID : Ferhat Aït Ali et Kamel Rezig, ces deux ministres qui soulèvent l’indignation

Les travaux de la rencontre gouvernement-walis, placée sous le thème « Pour une Algérie nouvelle », ont débuté dimanche à Alger, sous la présidence du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Depuis l’arrêt des importations et la mise en place de pseudo-usine de montage de voitures, le marché automobile a connu une inflation inquiétante. Pas seulement : la facture de l’importation des SKD a lui aussi explosé.

Avec APS

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires