Connectez-vous avec nous

Actu

Daech revendique l’attaque kamikaze contre l’ANP

La Rédaction

Publié

le

Daech a revendiqué mardi 11 février l’attaque suicide perpétrée dimanche contre une base de l’ANP dans le sud de l’Algérie, qui a tué un militaire algérien, près de la frontière avec le Mali.

Un « frère martyr » a « fait exploser son véhicule au milieu de la base » algérienne de l’ANP « provoquant des dizaines de morts et de blessés, la destruction de nombreux engins et occasionnant des dommages matériels à la base », a affirmé Daech dans un communiqué partagé mardi sur ses chaînes Telegram.

Pour rappel, un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) a été la cible dimanche matin 9 février d’une attaque d’un kamikaze à bord d’un véhicule tout terrain piégé dans la zone frontalière de Timiaouine, à Bordj Badji Mokhtar, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), déplorant la mort d’un militaire chargé du contrôle après avoir mis en échec la tentative d’entrée en force du véhicule.

Daech avait déjà revendiqué les deux derniers attentats suicide en Algérie, qui avaient visé en 2017 deux commissariats, tuant deux policiers et en blessant deux autres.

L’attaque de dimanche survient au moment où l’Algérie s’efforce de s’impliquer dans le règlement des crises régionales, en Libye et au Sahel, région visée par les assauts de plus en plus audacieux de groupes jihadistes.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x