Connectez-vous avec nous

Actu

39 morts au monoxyde de carbone depuis janvier

La Rédaction

Publié

le

Le nombre de victimes d’intoxication au monoxyde de carbone ne cesse d’augmenter, mettant en cause les mauvaises installations et les appareils défectueux et ne répondant pas aux normes.

Trente-neuf (39) personnes sont décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone depuis le début de l’année 2020, indique un bilan publié ce lundi 10 février par la Protection civile.

Selon la même source, 530 autres personnes ont été sauvées d’une mort certaine par les éléments de la Protection civile durant la même période.

Les unités de la Protection civile sont intervenues durant les dernières 24 heures pour porter secours à 14 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage et chauffe-bains utilisés à l’intérieur des habitations.

Les unités de la Protection civile sont intervenues à travers les wilayas de Batna, Annaba, Khenchela et Tébessa, précise la Protection civile, soulignant que les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées vers les structures sanitaires.

Depuis le début de l’hiver, la Protection civile n’a cessé d’appeler les citoyens à faire preuve de vigilance, notamment  durant les périodes de baisse des températures où les risques d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent.

« Ces drames sont souvent dus à des erreurs de prévention en matière de sécurité, l’absence de ventilation, le mauvais montage, un défaut d’entretien et l’utilisation de certains appareils qui ne sont pas destinés au chauffage », a-t-on expliqué.

Estimant que « la prévention joue un rôle majeur dans la stratégie qu’elle mène pour réduire les risques liés à ce type d’accidents domestiques », la protection civile appelle les citoyens à « respecter les consignes de sécurité obligatoires afin de préserver leurs vies ».

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires