Connectez-vous avec nous

Actu

Ouverture du procès en appel de Saïd Bouteflika, Mediène, Tartag et Hanoune

La Rédaction

Publié

le

Le procès en appel de Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, dit Toufik, Athmane Tartag et Louisa Hanoune s’est ouvert ce dimanche 9 février au tribunal militaire de Blida et ce, après validation de la demande portant appel du jugement, a appris l’APS de sources proches du procès.

L’ancien conseiller du président, Saïd Bouteflika,le général Mohamed Mediène, dit Toufik, le général Tartag et la SG du PT, Louisa Hanoune, étaient poursuivis pour « des faits commis dans une enceinte militaire qualifiés par la loi de crimes de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité militaire et de complot contre l’autorité de l’Etat, faits prévus et réprimés respectivement par l’article 284 du Code de la justice militaire et les articles 77 et 78 du Code pénal ».

Le procès d’aujourd’hui intervient suite à l’interjection d’appel par le collectif de défense auprès de la Cour d’appel militaire, lequel a été validé. A cet effet, un dispositif sécuritaire a été mis en place autour du tribunal militaire qui connaît également la présence de nombre de médias, a-t-on constaté.

Certains observateurs s’attendent à ce que le général Toufik fasse des révélations fracassantes et compromettantes. Le général Mohamed Mediène, dit Toufik, a été le patron des services secrets algériens, le DRS, pendant plus de 25 ans, et est à ce titre une sorte de « boîte noire » du système algérien. Il a en sa possession de « nombreuses informations et vérités sur des affaires d’Etat qui ont été étouffées ou dissimulées à l’opinion publique par le pouvoir algérien », ont souligné certaines sources.

Pour rappel, le Tribunal militaire de Blida avait condamné, le 25 septembre dernier, ces quatre accusés à quinze (15) ans de réclusion criminelle.

Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, dit Toufik, Athmane Tartag avaient été arrêtés le 5 mai dernier tandis que la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a été interpellée quatre jours plus tard. APS

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x