Connectez-vous avec nous

Actu

Hirak : forte mobilisation en attendant le 1er anniversaire

Publié

le

Le hirak bouclera bientôt une année de combat des classes populaires qui se battent avec détermination pour venir à bout de la caste au pouvoir et pour bâtir un nouvel Etat. Un Etat au service de la majorité des citoyens, notamment des travailleurs, des petits et des sans-grade. Un Etat social qui va garantir les droits des citoyennes et des citoyens en matière d’emploi, d’éducation et de santé.

Une année de combat avec des acquis notables pour le hirak comme la mise en échec du 5e mandat de Bouteflika et la mise hors d’état de nuire d’une partie de son clan, mais surtout l’émergence, sur le devant de la scène politique, d’un peuple conscient de sa force et de l’importance de son unité. C’est avec ces acquis essentiels qu’il a résisté tout au long de ces mois passés dans la rue.

Le Hirak met en échec les stratagèmes du pouvoir

Malgré les stratagèmes du pouvoir en place, dont l’unique souci est de se recycler pour préserver ses intérêts et ses nombreux privilèges, les masses en lutte n’ont jamais abdiqué.
Aucun doute n’est permis et seule une victoire significative est à même de convaincre le peuple d’envisager son avenir avec sérénité.

La stratégie adoptée par ce pouvoir qui se résume à jouer la montre et le pourrissement a déjà échoué, mais il ne s’imagine pas céder le pouvoir à ce peuple qu’il a tout le temps méprisé et surtout manipulé avec une facilité déconcertante en misant sur le régionalisme, le tribalisme et l’utilisation de la religion.

Un peuple décidé

Le pouvoir doit comprendre que rien ne peut arrêter un peuple uni qui a décidé de prendre son destin en main. Compter sur le soutien des puissances étrangères en leur accordant des largesses dans l’économie et les richesses du pays est une faute politique grave et le peuple a largement compris cela.

Les multinationales et les puissances impérialistes font tout pour que le Hirak soit étouffé, car sa victoire risque de déclencher une dynamique au niveau régional et même international. Les médias majoritairement entre les mains de ces puissances organisent un black-out total sur les mobilisations massives des Algériens.

Dans quelques jours, le mouvement populaire va fêter son premier anniversaire. C’est l’occasion de réaffirmer sa détermination et de battre le rappel des troupes pour faire de cette date, un moment historique. Les Algériennes et les Algériens envisagent justement de converger, le 16 février, vers la petite ville de Kherrata, lieu de la première manifestation contre le 5ème mandat. Ils prévoient également de grandes manifestations sur Alger les 21 et 22 février pour exiger le départ de cette bande qui n’a pas arrêté de faire la sourde oreille.

Tout en restant pacifiques, les manifestants doivent faire de ce premier anniversaire un tournant de leur lutte pour une rupture radicale avec le système et ses pratiques.

Mohamed Arroudj

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x