Connectez-vous avec nous

Actu

Corruption : le P/APC de Skikda, son prédécesseur et un entrepreneur sous mandat de dépôt

La Rédaction

Publié

le

Les enquêtes ont fini par rattraper le P/APC de Skikda, l’ex-P/APC et un entrepreneur qui sont placés sous mandat de dépôt pour des affaires de corruption. Huit autres personnes dont des entrepreneurs, d’anciens directeurs de l’exécutif et des architectes mises sous contrôle judiciaire.

Le juge d’instruction près le tribunal de Azzaba (Est de Skikda) a ordonné, mercredi soir 5 février, de placer le président de l’Assemblée populaire communale de Skikda (P/APC), son prédécesseur et un entrepreneur sous mandat de dépôt pour des faits de corruption, a-t-on appris de source judiciaire.

Les mis en cause sont poursuivis pour des affaires relatives à la « conclusion de marchés et contrats en violation de la législation », « dilapidation de l’argent public », « manipulation de l’argent public et préjudice au trésor public », a fait savoir la même source, ajoutant que l’actuel président de l’APC de Skikda est poursuivi également pour ‘’enrichissement illicite’’.

Le juge d’instruction a ordonné également la mise sous contrôle judiciaire de 8 autres personnes entre entrepreneurs, anciens directeurs de l’exécutif et architectes, alors que l’actuelle directrice des Travaux publics de la wilaya de Skikda (S.F) a été relâchée, selon la même source.

Les prévenus sont poursuivis dans le cadre de 10 projets relevant du secteur des Travaux publics relatifs à l’aménagement du front de mer de la plage Larbi Ben M’hidi et la protection de la ville de Skikda des risques d’inondations, notamment dans les quartiers de Merdj Edhib, les 700 et 500 logements, La CIA et Oued El Ouahch, a-t-on indiqué.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires