Connectez-vous avec nous

Actu

Le Comité pour la libération de Louisa Hanoune fait le point

La Rédaction

Publié

le

Le Comité national pour la libération de Louisa Hanoune s’est réuni ce mardi 4 février 2020 pour faire le point sur les actions menées au niveau national et international et a adopté la déclaration suivante :

Le Comité national pour la libération de Louisa Hanoune tient avant tout à se féliciter du succès remarquable de l’appel des 600 premiers signataires de personnalités publiques issus (es) de différents horizons : chefs de Partis politiques, responsables de syndicats et d’associations, d’universitaires, d’ex-détenus (es) du Hirak, de journalistes, d’intellectuels, d’artistes…, exigeant la libération immédiate et inconditionnelle de Louisa Hanoune.

Le Comité national exprime également sa satisfaction de la large campagne internationale en faveur de la libération de Louisa Hanoune menée dans plus de 100 pays de tous les continents. Une campagne marquée notamment par l’implication sans précédent d’organisations du mouvement ouvrier et démocratique de plusieurs et autres organisations des droits de l’homme.

Le Comité national exprime sa satisfaction suite à la relaxe de Samir Belarbi qui a passé arbitrairement près de cinq mois en détention. Il dénonce et s’interroge sur la signification du prolongement de la détention provisoire de Karim Tabbou, coordinateur du parti UDS, et d’Abdelouahab Fersaoui, président du RAJ.

Le comité national renouvelle son exigence démocratique de libération inconditionnelle de tous les détenus (es) politiques et d’opinion et l’annulation de toute poursuite contre eux.

Le procès en appel de Louisa Hanoune étant programmé pour le dimanche 09 février 2020, le comité national tient à rappeler que l’arrestation puis la condamnation arbitraire de la Secrétaire générale du Parti des travailleurs à 15 ans de prison ferme constituent un acte de criminalisation de l’action politique. L’arrestation de Louisa Hanoune a constitué d’ailleurs le prélude pour les centaines d’arrestations qui ont suivies sous divers alibis.

Pour le Comité national aucun prétexte ni aucune raison ne peuvent justifier l’incarcération et la lourde condamnation de Louisa Hanoune. Il exige son acquittement et sa réhabilitation dans tous ses droits.

Avec les Algériennes et les Algériens impliqués (es) dans la révolution du 22 février 2019, le Comité national pour la libération de Louisa Hanoune exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus (es) politiques et d’opinion et l’annulation de toutes les poursuites judiciaires contre eux.

Pour le Comité national pour la libération de Louisa Hanoune
Zohra Drif Bitat, coordinatrice

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x