Connectez-vous avec nous

Actu

Le général Toufik : vers le grand déballage ?

Publié

le

Le général Toufik saisira-t-il l’occasion ce 9 février pour se livrer au grand déballage ou se pliera-t-il au « devoir de réserve », en refusant de comparaître comme ce fut le cas lors de sa première condamnation ?

Le général Mohamed Mediène, dit Toufik, actuellement détenus à la prison militaire de Blida, devrait se livrer au grand déballage, au tribunal de Blida le 9 février, si l’on croit le site « algeriepart »..

« Le général Toufik se dit prêt à défendre son honneur et à prouver son innocence lorsque les juges du tribunal militaire de Blida vont réexaminer les chefs d’inculpations retenus contre lui », indique la même source qui cite ses avocats et des membres de sa famille.

Le général Mohamed Mediène, dit Toufik, a été le patron des services secrets algériens, le DRS, pendant plus de 25 ans, et est à ce titre une sorte de « boîte noire » du système algérien. Il a en sa possession de « nombreuses informations et vérités sur des affaires d’Etat qui ont été étouffées ou dissimulées à l’opinion publique par le pouvoir algérien », souligne encore la même source.

C’est parce qu’il est la « boite noire » du système qu’il ne dira rien, estiment d’autres observateurs de la scène politique algérienne. « Les loups ne vont pas se dévorer entre eux », ajoute-t-on.

« Ce ne sont là que des pressions, y compris médiatiques, pour arriver à un deal. Surtout que l’ex-chef d’état-major de l’ANP, le général-major Ahmed Gaïd Salah, n’est plus. Ce qui devrait aider les différentes parties à trouver un terrain d’entente », estime un observateur algérois.

« Le devoir de réserve sera toujours de mise. Tartag Athman avait refusé d’assister à l’audience. Toufik avait refusé de comparaître », rappelle notre source.

En effet, le général Toufik était gravement malade et son état de santé ne cesse de se dégrader. C’est pourquoi, son avocat Me Farouk Ksentini avait demandé l’ajournement du procès le mois de septembre dernier. D’ailleurs, le général Mohamed Mediène avait même refusé de comparaître.

Pour rappel, le Tribunal militaire de Blida a condamné le général Mohamed Mediène, dit Toufik, à quinze (15) ans de réclusion criminelle pour « atteinte à l’autorité militaire » et « complot contre l’autorité de l’Etat », le mercredi 25 septembre 2019.

Synthèse I. Farès

3 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
abda
abda
6 mois plus tôt

Vous etes tous des loups le seul coupable est le peuple.

taharr
taharr
6 mois plus tôt

GAID Salah n’est pas l’état il s’est autoproclamé.

taharr
taharr
6 mois plus tôt

GAID Salah n’est pas l’état, il s’est autoproclamé

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

3
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x