Connectez-vous avec nous

Actu

L’Algérie corrige le président Erdogan

La Rédaction

Publié

le

Le torchon brûle entre Alger et Ankara sur le passé colonial. La déclaration du président Erdogan sur les relations entre l’Algérie et la France a suscité un démenti du ministère des Affaires étrangères.

L’Algérie s’est dit surprise de la déclaration faite par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan dans laquelle « il attribue au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune des propos sortis de leur contexte sur une question liée à l’histoire de l’Algérie », a indiqué samedi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« L’Algérie a été surprise par la déclaration faite par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan dans laquelle il attribue au Président de la République des propos sortis de leur contexte sur une question liée à l’histoire de l’Algérie », précise-t-on de même source.

« A titre de précision, l’Algérie affirme que les questions complexes liées à la mémoire nationale, qui revêt un caractère sacré pour le peuple algérien, sont des questions extrêmement sensibles.

De tels propos ne concourent pas aux efforts consentis par l’Algérie et la France pour leur règlement », conclut le communiqué.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires