Connectez-vous avec nous

Actu

Immunité parlementaire : aucun député du FLN et du RND n’est visé

La Rédaction

Publié

le

APN députés

Le ministère de la Justice a affirmé, samedi, dans un communiqué, qu’aucune demande n’a été adressée à la présidence de l’Assemblée populaire nationale (APN), pour la levée de l’immunité de 20 parlementaires appartenant à trois partis politiques.

Le ministère de la Justice a réagi suite à une information ayant trait à une levée de l’immunité parlementaire de députés de trois partis ayant appartenu à l’ancienne alliance présidentielle. Certains médias « ont publié des informations selon lesquelles le ministère de la Justice aurait adressé une demande à la présidence de l’APN pour la levée de l’immunité de vingt (20) parlementaires », a noté le communiqué, ajoutant que le ministère « dément ces informations et affirme qu’elles sont dénuées de tout fondement ».

Le ministère a dit « n’avoir engagé aucune procédure de ce type, ni en direction des députés du parti du Front de libération nationale (FLN), ni de ceux du parti du Rassemblement national démocratique (RND) ou de ceux du parti Tajamou Amel El Djazair (TAJ), à l’exception des cas annoncés officiellement par l’APN », a conclu le communiqué.

Faut-il toutefois rappeler que deux SG par intérim du FLN sont en détention provisoire : Ould Abbès et Mohamed Djemaï ainsi qu’un certain nombre de députés et ministres appartenant à l’ancien parti unique. Ahmed Ouyahia, ex-SG du RND est lui aussi placé en détention provisoire.

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x