Connectez-vous avec nous

Actu

L’Eniem Tizi Ouzou en « arrêt technique d’activité » à partir du 22 février

Publié

le

Il semblerait que le gouvernement n’a aucune volonté politique de redresser la barre et de sauver ce qui reste de l’industrie algérienne, à l’instar de l’Eniem, fleuron de l’électroménager, qui doit se mettre en « arrêt technique d’activité ».

Dans une note signée par son PDG, Djilali Mouazer, la Direction générale de l’Eniem informe ses travailleurs que « l’employeur et le partenaire social se voient contraints de convenir d’un arrêt technique d’activité à partir du 22 février prochain, et ce, conformément à la convention collective de l’entreprise. »

Selon le document, la décision a été prise mardi 28 janvier lors d’une réunion du conseil de direction élargie aux membres du Bureau du comité de participation, tenue au siège de la Direction générale afin de débattre de la situation prévalant au sein de l’entreprise relative à la production et aux approvisionnements.

Quel sera le sort des travailleurs de l’Eniem ?

Selon la note, trois solutions s’offrent aux travailleurs pour gérer l’arrêt technique des activités de l’entreprise publique, à savoir l’épuisement des reliquats des congés annuels, l’anticipation sur le congé annuel 2019/2020 ou la mise en chômage technique.

Durant cette période, une permanence sera assurée au niveau des unités pour la continuité,  entre autres des travaux d’approvisionnement, du bilan financier ainsi que la vente des produits finis.

L’arrêt technique des activités de l’Eniem fait suite au non « aboutissement » des démarches entamées par l’ENIEM auprès des organismes financiers pour trouver solution à ses difficultés financières, alors que la direction était optimiste.

« Toutes les démarches effectuées par l’entreprise auprès de la Banque extérieur d’Algérie (BEA) et de la tutelle pour débloquer la situation financière de l’entreprise afin d’assurer les approvisionnements nécessaires à l’activité production, demeurent à ce jour sans suite, et ce,  malgré le plan de charge ambitieux présenté par l’entreprise », a-t-on expliqué.

Selon la note « cette situation a provoqué une rupture de stocks et des collections CKD. Pour ce qui est des approvisionnements déjà placés, ils seront réceptionnés à partir de la seconde quinzaine du mois de mars prochain, et ne couvrent que quelques journées d’activité », a-t-on précisé.

Pour rappel, le PSG Mouazer Djilali avait indiqué le 16 janvier dernier que les discussions engagées par l’Enterprise nationale des industries électroménagères (ENIEM, de droit public) avec le Comité de participation de l’Etat (CPE) pour remédier aux difficultés financières de l’entreprise « sont en très bonne voie et devraient aboutir incessamment ».

Aussi, concernant les discussions avec la banque de domiciliation (la BEA) à propos de la dette de cette même entreprise, son PGD avait rappelé que « l’ENIEM a demandé un allègement financier par rapport à sa dette qu’on va allonger sur une durée ». « Nous avons mis en place les garanties nécessaires pour bénéficier d’une ligne de crédit d’exploitation importante et nous avons besoin d’un fond de roulement consistant pour concrétiser notre stratégie de partenariat et commerciale qui est très ambitieuse », avait-il indiqué.

Mais voilà que tout tombe à l’eau, anéantissant les derniers espoirs du PDG, M. Mouazer, qui, il y a encore deux semaines, déclarait que « le gouvernement a toujours accordé de l’intérêt à l’ENIEM et je suis certains que cette fois encore, il va nous aider pour mettre en place nos stratégies de développement ».

I. F. Avec agences

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mellah hocine
Mellah hocine
3 mois plus tôt

ÉNIÈME ,, Jadis fleuron de l’industrie de l’ électroménager, mais depuis que ce pouvoir à une « dent » contre la Kabylie » ,plus rien ne doit marcher, y compris de nouveaux investissements. Ils ont tout fait pour casser cette entreprise , tout commme la SNLB , Chargée des meubles. La Kabylie est devenue un désert économique. Non seulement , mais aussi le complexe sportif ( nouveau stade) qui accuse un retard énorme. Aucune volonté politique pour encourager cette région dans ce domaine . Il est des fois ….

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x