Connectez-vous avec nous

Actu

L’activiste Samir Belarbi reste en prison

La Rédaction

Publié

le

Samir Benlarbi

Le procureur de la République près du tribunal de Bir Mourad Rais, a requis, lundi 27 janvier, trois ans de prison ferme contre Samir Belarbi et une amende de 50 000 dinars. 

Comme pour Karim Tabbou, le pouvoir joue la montre dans le cas de Samir Belarbi. Le verdict très attendu dans la soirée ne sera finalement rendu que lundi 3 février. Samir Belarbi est donc retourné à la prison d’El Harrach, rejoindre les dizaines de manifestants qui y sont encore détenus.

Activiste très engagé dans le mouvement de dissidence populaire, Samir Belarbi a été « enlevé » par des agents des services de sécurité en septembre dernier.

Il fait partie donc de ces noms que les manifestants crient les vendredis et mardis, réclamant sa libération.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires