Connectez-vous avec nous

Mémoire

Fayçal Kerchouche traite le père de Ferhat Mehenni de harki !

Publié

le

Ferhat Mehenni

Décidément, c’est à une véritable campagne révisionniste que se livrent certains cercles en réécrivant l’histoire de la Révolution algérienne, ciblant tout particulièrement tout ce qui est kabyle, comme le père de Ferhat Mehenni, un moudjahid mort au champ d’honneur que l’on traite impunément de harki !

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Fayçal Kerchouche qui dit détenir des documents historiques accuse le père de Ferhat Mehenni, le président du MAK, d’être un traître, un harki exécuté par l’ALN en 1958 !

Assis sur ce qui semble être la terrasse d’un café, Fayçal Kerchouche étale devant lui des dossiers qu’il présente comme étant des archives qu’il serait l’un des rares à détenir et entame la lecture d’un document qu’il dit être le PV d’exécution du père de Ferhat Mehenni par le colonel Amirouche Aït Hamouda !

Sauf qu’il donne des indications, dont le nom du village, le prénom, l’année de décès, qui n’ont rien à voir avec l’identité du chahid Meziane Mehenni, le père de Ferhat Mehenni qu’il s’empresse de traiter de harki, sans prendre le temps de vérifier. (voir la vidéo témoignage de Nna Ouiza la mère de Ferhat Mehenni)

En effet, le père de Ferhat Mehenni s’appelle Ameziane At Saïd (d’où le prénom Ameziane donné à son fils assassiné) et non pas Loucif ou encore Fateh comme l’indique le document dont dispose Fayçal Kerchouche ! Aussi, Ameziane est tombé au champs d’honneur en 1961 et non pas en 1958 comme indiqué dans cette vidéo qui a été supprimée des réseaux sociaux depuis !

Le fils du colonel Amirouche Aït Hamouda, Noureddine, a décidé de saisir la justice en portant plainte contre Fayçal Kerchouche pour diffamation. « Cette dérive n’est que l’expression de la haine sans limite, des anciens harkis haineux alimentée par certains cercles officiels », a déclaré Noureddine Ait Hamouda.

Amélia Guatri

6 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mohamed
Mohamed
4 mois plus tôt

Il faut mettre hors d’État ces virus de la division. La loi doit s’appliquer dans toute sa rigueur.

Mellah hocine
Mellah hocine
4 mois plus tôt

Décidément la France coloniale à laissé ses traces humaines en cette Algérie. Bien sûr que ce pouvoir à eu un rôle important à jouer , en ne protégeant pas nos martyrs de la Révolution. Mais croyez moi que ce Kerchouche aura un réponse cinglante de la part de Fermat qui le deculotera comme une …. Ce genre d’individus se cache derrière des nababs qui sucent les richesses de ce pays , mais l’histoire arrivera à les rattraper pour les anéantir à jamais. Le hirak est bien là pour le leur rappeler.

IzouNouar
4 mois plus tôt

Qui sème le vent récolte la tempête !

Mellah hocine
Mellah hocine
4 mois plus tôt
Reply to  IzouNouar

Non , non , le père de Fermat n’à jamais rien semé si ce n’est combattre le colonialisme français pour que ce kerchouche puisse vivre et dire toutes ces âneries.

Hassenbriba
4 mois plus tôt

Je ne connais le paternel et je n’insulte jamais les morts c’est l’exercice de la lâcheté que de le pratiquer. Toutefois le proverbe du terroir dit : le chien galeux ramène des insultes à ses parents

Amazigh
Amazigh
1 mois plus tôt

Je crois que se batard de kerchouche parle de son père lui

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

6
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x