Connectez-vous avec nous

Actu

Oran : Kaddour Chouicha, Hassani et Hamani arrêtés

Publié

le

La police d’Oran semble avoir une dent contre le mouvement populaire et les militants du hirak qu’elle arrête à tour de bras, comme c’est le cas en ce mardi 14 janvier avec Kaddour Chouicha, Toufik Hassani et Yahia Hamani.

L’alerte a été donnée par le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) qui a signalé l’arrestation par les éléments de la police du vice-président de la Laddh d’Oran, Kaddour Chouicha, de Toufik Hassani et de Yahia Hamani lors de la marche de ce mardi.

« Le vice-président de la Laddh, Kaddour Chouicha, mis en liberté provisoire le 7 janvier après 28 jours de détention arbitraire, ainsi que Toufik Hassani récemment remis en liberté provisoire de la prison d’El Harrach après plusieurs mois d’emprisonnement, viennent d’être arrêtés, aujourd’hui, mardi 14 janvier après avoir participé à la 47e marche des étudiants à Oran », lit-on dans le communiqué du CNLD qui ajoute ailleurs que « l’activiste Yahia Hamania été placé en garde à vu au commissariat central d’Oran ».

Kaddour Chouicha, Toufik Hassani et Yahia Hamani seront présentés devant le procureur du tribunal de cité Djamel, à Oran, aujourd’hui mercredi 15 janvier.

S’il est évident qu’il sera reproché à Kaddour Chouicha et à Toufik Hassani leur participation à la manifestation populaire du mardi, dite marche des étudiants, et leur engagement dans le hirak, on ignore encore ce qui en est du cas Yahia Hamani. Ce derner « a été arrêté chez lui, par des éléments de la police, probablement pour ses publications Facebook », indique le CNLD.

I. Farès

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires