Connectez-vous avec nous

Actu

Le journaliste Khaled Drareni arrêté et relâché

La Rédaction

Publié

le

Le journaliste Khaled Drareni

Menace sur les libertés de la presse en Algérie. Le journaliste Khaled Drareni arrêté ce jeudi 9 janvier vers 15h20 chez lui, par deux « officiers », a été relâché le soir vers 23h00.

Dans un poste publié sur son mur Facebook, le journaliste Khaled Drareni revient sur les conditions de cette arrestation arbitraire, en explique les raisons et comment il a été relâché tard dans la soirée de ce jeudi. Témoigne.

« Ce jeudi 9 janvier 2020 à 15h22, deux officiers se sont présentés chez moi à la rue Didouche Mourad et m’ont emmené (de mon plein gré) à un lieu situé à Hydra, j’y suis resté jusqu’à 23h00.

Tout ce que je peux dire c’est qu’on m’a dit que c’était le « dernier avertissement » et on m’a demandé de ne plus faire de « tweets subversifs » et de ne plus « induire en erreur l’opinion publique » sous peine de poursuites judiciaires.

J’ai signé à la fin un procès verbal qui a sanctionné cet interrogatoire en apposant une empreinte de mon index gauche (c’est toujours mieux que l’empreinte bleue).

La seule véritable violence que j’ai subie est qu’on remette en cause mon patriotisme, alors que nous étions à une centaine de mètres de la rue Mohamed Drareni (mon oncle paternel).

Merci de vous être inquiétés pour moi et je vous dis à demain. »

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x