Connectez-vous avec nous

Actu

Ferhat Aït Ali et Kamel Rezig, ces deux ministres qui soulèvent l’indignation

Publié

le

Il y a sûrement beaucoup de choses à dire concernant la composition du gouvernement de Abdelaziz Djerad, mais deux ministres Ferhat Aït Ali et Kamel Rezig soulèvent déjà une vague de contestation et d’indignation avant même qu’on les mettent à l’épreuve.

La nomination de Kamel Rezig au ministère du Commerce et de Ferhat Aït Ali à celui de l’Industrie a suscité une vague de colère sur les réseaux sociaux, allant jusqu’à demander leur révocation. C’est sûr le plan moral que ça coince avec ces deux ministres.

Les Algériens et Algériennes tiennent à rappeler que rien ne peut passer inaperçu à l’ère de la 4G, notamment les profils de ces deux ministres Kamel Rezig et Ferhat Aït Ali et leurs comportements sur les réseaux sociaux !

Kamel Rezig et ses campagnes racistes

Kamel Rezig, censé être expert en économie, a brillé par ces prises de positions racistes et haineuses sur les réseaux sociaux ! C’est un personnage entièrement impliqué dans la campagne « zouave » visant à falsifier l’histoire, à alimenter la haine vis à vis des kabyles et à semer le doute et la la confusion quant au rôle de la Kabylie durant la Guerre de libération nationale. Un profil dont devrait se réjouir Naïma Salhi !

Les publications Facebook de notre auguste ministre du Commerce Kamel Rezig !

Ses publications, ses commentaires sur Facebook et son niveau intellectuel ont choqué les internautes tout autant que sa nomination à la tête du département du Commerce. Kamel Rezig considère que le « peuple veut s’émanciper de l’Etat zouave » et qualifient les opposants comme Bouchachi, Zoubida Assoul, Karim Tabou, Mokrane Aït Larbi ou encore Samir Belarbi de « fils harkis » et de « cancer de l’Algérie » ! Voilà qui en dit long sur le niveau intellectuel de notre auguste ministre du Commerce et sur son sens de la responsabilité et son nationalisme.

L’inconséquent Ferhat Aït Ali et son langage ordurier

Ferhat Aït Ali, qui semble se connaître en tout ce qui a trait à l’économie, à l’entreprise, à la finance…, serait aussi expert en langage ordurier, si l’on en croit le florilège de ses plus « belles » insultes publiées sur les réseaux sociaux qui ferait rougir de jalousie l’ex-ministre de l’Intérieur Salaheddine Dahmoune !

Captures d’écran des commentaires de notre ministre de l’Industrie Ferhat Aït Ali

Les internautes ont même publié des captures d’écran des discussions privées que certains ont eu avec le désormais ministre de l’Industrie, des captures d’écran qu’on ne pourrait reprendre entièrement dans cet espace par respect à nos lecteurs. La moindre critique de ses opinions le met en colère et devient prétexte pour insulter la « mère » ou la « sœur » du contradicteur qu’il traitera de tous les noms de oiseau !

Mais c’est surtout son inconséquence politique qui a choqué les internautes qui n’ont pas manqué de souligner l’hypocrisie du personnage. En effet, Ferhat Aït Ali ne s’est pas gêné de dire tout le mal qu’il pensait de Abdelmadjid Tebboune et n’hésitera pas à qualifier son passage à la tête du gouvernement en 2017 de « coma économique ». « En passant de Sellal à Teboune, on a l’impression de passer de l’accident grave au coma économique », écrivait sur son mur Facebook Ferhat Aït Ali en juillet dernier.

Plus grave encore, Ferhat Aït Ali était en mars dernier directeur de campagne du général Ali Ghediri, candidat à l’élection avortée d’avril. Entre-temps, Ali Ghediri a été placé en prison par le général-major Ahmed Gaïd Salah et Ferhat Aït Ali à la tête du département de l’Industrie. Qu’est-ce qui a fondamentalement changé pour motiver ces revirements ? Enfin, les politiciens ont leurs raisons que la raison ignore !

Quand on sait l’orientation ultra libérale de Ferhat Aït Ali et de Kamel Rezig, il y a de quoi s’inquiéter pour l’avenir des travailleurs et des familles algériennes qui risquent d’être privés de leur poste d’emploi, de leur droits sociaux, de leur baguette de pain et leur sachet de lait et d’encaisser les insultes au dessus du marché !

Amélia Guatri

4 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Aksil
Aksil
4 mois plus tôt

Poste honorable pour service rendu…tradition FLNiste.

Mesmar
Mesmar
4 mois plus tôt

Vous n’arrivez pas à gober le fait d’avoir tout perdu et que ce résultat que vous avez atteint vous ayant été prédit par Ferhat Ait Ali, il y a de cela plusieurs mois. Quant à Rezig, ces post ne disent que les vérités amères que vous ne voulez jamais avouer !!! Game over, sur toute la ligne.

Mellah hocine
Mellah hocine
4 mois plus tôt
Reply to  Mesmar

Une compilation que seuls les diaheriques peuvent en former. Le cauchemar est bien là , le tsunami populaire ne s’estomper que lorsque des Rezig et des ait Ali disparaîtront du paysage politique Algérien. Le jour arrivera bi idhni Allah.

Aïch Waguef
Aïch Waguef
4 mois plus tôt

On ne critique que les meilleurs, c’est une tradition algérienne !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

4
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x