Connectez-vous avec nous

Actu

Le procès d’Issad Rebrab renvoyé au 31 décembre

La Rédaction

Publié

le

Le procès d’Issad Rebrab, patron de Cevital, au tribunal Sidi M’hamed, a été renvoyé mercredi au 31 décembre, à la demande de ses avocats.

Issad rebrab est poursuivi dans ce procès pour plusieurs chefs d’inculpation : «fausses déclarations relatives au transfert de capitaux de et vers l’étranger», «surfacturation dans des opérations d’importation de matériels et importation de matériels usagés alors qu’il avait bénéficié des avantages douaniers, fiscaux et bancaires».

Pendant la session, le patron du groupe Cevital a commencé par réclamer un traducteur, expliquant qu’il ne maîtrisait pas la langue arabe. Calme et droit dans son argumentaire, le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, a demandé la présence du gérant de la société EvCon, car rappelle-t-il, il « maîtrise mieux le dossier » pour la tenue du procès. « Moi je suis le président du conseil d’administration du groupe Cevital qui compte 27 sociétés », a-t-il ajouté à la présidente du tribunal de Sidi M’hamed, rapporte la presse.

Issad Rebrab a été déféré en l’absence de deux autres inculpés, jugés en tant que personnes morales, la société EvCom, filiale du groupe Cevital, et de la banque domiciliataire des opérations de transfert d’argent ainsi que l’AJT (Agent judiciaire du Trésor), en tant que partie civile, selon El Watan.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires