Connectez-vous avec nous

Actu

Mort de Gaïd Salah : l’armée reste « solide »

La Rédaction

Publié

le

Le chef d’état-major de l’ANP, le général-major Ahmed Gaïd Salah vient de mourir et est remplacé par Saïd Chengriha, dans un contexte où le pouvoir algérien est fortement contestée.

Le général Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’armée de Terre, assumera dans l’immédiat les fonctions du général Gaïd Salah, qui était considéré comme le véritable homme fort du pays.

« L’armée, et plus particulièrement l’armée de terre, perd quelqu’un d’important », affirme l’écrivain et journaliste algérien Ali Chibani.

Gaïd Salah avait placé les siens à tous les échelons politico-militaires de l’appareil, poursuit-il, avant de rappeler que le général-major avait réussi à s’imposer face aux autres généraux de l’armée.

Il faut souligner également que le président de la République « Abdelaziz Bouteflika s’est appuyé sur lui ».

Le décès du général Gaïd Salah ne va sans doute pas affecter la place centrale qu’occupe l’armée dans le système politique algérien.

« Malgré son rôle, l’institution militaire n’est pas orpheline. L’armée est très organisée et désignera un successeur à Gaïd Salah », explique encore Ali Chibani, qui affirme que le général Saïd Chengriha, désigné chef d’état-major par intérim, a des chances d’être confirmé à ce poste.

Les généraux vont se réunir à huis clos et trouveront certainement un terrain d’entente pour continuer à peser sur la vie politique en Algérie.

Certes, de plus jeunes militaires poussent à la porte. Il faut dire que Saïd Chengriha a 74 ans. Une chose est sûre, Tebboune a intérêt à être en bons termes avec Chengriha, le successeur de Gaïd Salah à la tête de l’état-major de l’armée.

« Chengriha serait opposé à l’arrestation des grandes figures du mouvement contestataire », affirme Ali Chibani, qui conclut : « un point qui devrait rapprocher Tebboune et le général Changriha ».

D’autres observateurs soulignent aussi cette opposition entre Saïd Chengriha et son prédécesseur Ahmed Gaïd Salah concernant le sort et le traitement du dossier des détenus d’opinion, notamment Lakhdar Bouregaa.

Avec RFI

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x