Connectez-vous avec nous

Actu

44e vendredi : le hirak fait sa démonstration de force populaire

Publié

le

Pas de grâce présidentielle à accorder à Abdelmadjid Tebboune qui a pris ses fonctions ce jeudi, lui qui vient d’être témoin en ce 44e vendredi de la dissidence d’une véritable démonstration de force populaire donnée, par le hirak un peu partout dans le pays.

Ce vendredi 20 décembre a été en effet l’équivalent d’une démonstration de force du hirak qui garde encore toute sa vigueur populaire et sa détermination politique à abolir l’ancien système et à bâtir une Algérie démocratique et sociale qui réponde réellement aux besoins des plus nécessiteux.

Malgré le déploiement massif des forces de police et des moyens logistiques, à l’instar de ces hélicoptères qui survolent les marches dans une vaine tentative d’intimidation, les marcheurs ont été au rendez-vous dans plusieurs grandes villes du pays : Alger, Béjaïa, Oran, Tizi-Ouzou ou encore Constantine…

« La hiwar, la chiwar, al rahil obligatoire », qu’on peut traduire par « ni dialogue, ni consultation, le départ (du système) est obligatoire », a été l’un des slogans phares de cette 44e semaine de la contestation populaire un peu partout en Algérie qui répond par la négative à l’invitation au dialogue lancée par Abdelmadjid Tebboune.

Pour le peuple, le dialogue et la négociation ne seront possibles que s’ils mettent à l’ordre du jour le départ du système qui a perdu toute crédibilité et toute confiance, mais qui tente encore de se régénérer.

Oran, l’élue du hirak en ce 44e vendredi, a ouvert ses bras aux milliers de citoyens venus en force faire la démonstration que lorsque le rapport de force est en faveur du mouvement populaire, la répression devient impossible, sinon risquée.

En effet, des journalistes à l’instar de Mahrez Rabia, des hommes politiques dont Ramdane Taazibt, le numéro deux du Parti des travailleurs (PT), Ali Laskri du Front des forces socialistes (FFS) ou encore l’avocat et militant politique Mustapha Bouchachi ont préféré manifester dans les rues d’El Bahia en signe de solidarité.

I. Farès

https://www.facebook.com/rasheed.belka/videos/3188742971144086/

Le peuple est déterminé d'arracher sa liberté et ses droits(bejaia 44ème vendredi)

Publiée par Ramses Louacini sur Vendredi 20 décembre 2019
1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
mouatène Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
mouatène
Invité

ce hirak est souillé par la participation de 90% de la meme région. ce qui veut dire que tout est faut. rentrez chez vous, vous perturbez la tranquillité du peuple. vous n’etes que 2% de la population. avec le drapeau sioniste vous avez souillé la mémoire des Héros-Martyrs du pays.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires