Warning: filesize(): stat failed for /home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/uploads/wpo/images/wpo_logo_small.png.webp.lossy.webp in /home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/plugins/wp-optimize/vendor/rosell-dk/webp-convert/src/Convert/Converters/ConverterTraits/EncodingAutoTrait.php on line 70

Warning: rename(/home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/uploads/wpo/images/wpo_logo_small.png.webp.lossy.webp,/home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/uploads/wpo/images/wpo_logo_small.png.webp): No such file or directory in /home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/plugins/wp-optimize/vendor/rosell-dk/webp-convert/src/Convert/Converters/ConverterTraits/EncodingAutoTrait.php on line 73
Répression : l'innommable a eu lieu à Oran
Connectez-vous avec nous

Actu

Répression : l’innommable a eu lieu à Oran

Avatar photo

Publié

le

Plus de 400 manifestants pacifiques ont été arrêtés à Oran vendredi 13 décembre. La police a fait preuve d’une violence insoutenable contre les manifestants.

Brutalités policières, répression, humiliation, coups de matraques, dérives langagières, les manifestants pacifiques d’Oran ont eu à subir l’innommable jeudi 12 décembre. Ce jour d’un scrutin largement rejeté et dénoncé par les Algériens, la police a fait montre de pratiques qu’on croyait révolues.

Pourquoi des policiers s’en sont pris ainsi aux femmes, aux enfants qui manifestaient en famille ? Pourquoi charger des jeunes qui ne faisaient que manifester pacifiquement sans être la source de quelque danger particulier pour les policiers ?

Les nombreux témoignages rendus publics donnent la chair de poule.

II est cependant important de signaler que la répression s’est étrangement accentuée à Oran depuis quelques semaines. La répression s’y est installée sans faire ciller les premiers responsables de la DGSN ni ceux de la wilaya.

Qui en sont alors les responsables ? Pourquoi les manifestants d’Oran sont particulièrement la cible de violences et d’arrestations massives, une répression brutale que rien ne peut justifier ? A Alger, il y a eu aussi des arrestations, comme à Tiaret et Constantine. Quelques dépassements ont certes été signalés. Mais sans que cela donne lieu à de la maltraitance et aux violences policières de façon systématique, comme à Oran.

Pire à Haïzer, dans la wilaya de Bouira, la police a tiré des balles en caoutchouc. Il y a eu trois blessés graves qui ont perdu un oeil. Plus de 250 autres s’en sont sortis avec aussi des blessures.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
yaya
yaya
3 années plus tôt

c’est grave avec le slogan jeich chaab khawa khawa ne sera plus d’actualité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x