Connectez-vous avec nous

Actu

Hirak : quelles perspectives après l’élection présidentielle !

Publié

le

Maintenant que l’élection présidentielle imposée par le pouvoir de fait est passée, que faut-il faire pour que le hirak s’inscrive dans la durée et ne pas vivre l’intronisation de Abdelmadjid Tebboune comme une défaite ?

C’est à cette question et à une problématique plus large encore en relation avec l’avenir du hirak après l’élection présidentielle que tente de répondre le Professeur Adel Abderrezak dans cette courte réflexion. Contribution.

Les élections de Gaïd Salah passées, les prédateurs du politique reviennent à la surface ! Des voix commandées suggèrent le dialogue, une nouvelle version des arouchs. Le catalogue de « personnalités nationales » s’élargit pour personnaliser arbitrairement le hirak, après l’élection.

Le FFS se place très maladroitement, confirmant sa déconstruction. L’obsession islamiste revient avec des statistiques d’un hirak islamisé. Le syndrome makiste réactivé alors que le hirak a démontré son algérianité. Les experts et les retournés des autres candidats et de la classe politique se mettent déjà dans la course aux postes !

La seule constante à éloigner de cette conception pourrie du politique, c’est le hirak. Ce mouvement va connaitre de dures épreuves : sentiment de défaite, scepticisme sur l’avenir du hirak, les divisions contenues par la magie du vendredi vont être gonflées, des propositions suspectes vont apparaître et le scénario répressif va prendre de l’ampleur jusqu’à extinction du hirak et ghettoïsation programmée de la Kabylie rebelle et incontrôlable !

Le reflux du hirak est inévitable mais sa force de frappe est intacte !
– Préservons impérativement notre protesta du vendredi et du mardi étudiant.
– Organisons partout où c’est possible des forums de débat pour libérer la parole et contrer le scepticisme.
– Créons des collectifs démocratiques de résistance à la répression et à la « casse » du hirak dans les quartiers, les universités et les entreprises, partout où c’est possible.
– Notre priorité, c’est la libération des détenus et l’auto-organisation du hirak.

Adel Abderrezak

Le syndicaliste Adel Abderrezak est professeur d’économie, militant politique de gauche et ancien porte-parole et membre fondateur du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES)

7 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Malik Benyekhlef
Malik Benyekhlef
10 mois plus tôt

Je ne suis pas convaincu de tout ce bouhaha il ya eu le scrutin du12/12 tout est bien qui fini bien merci

Mellah hocine
Mellah hocine
10 mois plus tôt

Le scrutin , qui n’en est pas un, ne doit pas être la fin des revendications du HIRAK . Ce HIRAK dont le maître mot reste le changement de système de gouvernance avec la mise en place d’une nouvelle Constitution issue d’une assemblée Constituante. Le dialogue avec le nouveau président , reconnu de fait, doit passer par des mesures de détente à savoir la libération des détenus d’opinions ,la dissolution des deux chambres parlementaire et la libéralisation de la justice .

Amar
10 mois plus tôt
Reply to  Mellah hocine

Tu fait le malin tu pays cache idiot

Mellah hocine
Mellah hocine
10 mois plus tôt

Oui quelle perspective pour le hirak maintenant que LEUR ÉLECTION est passée ? Question sans intérêt, puisque le pacifisme du hirak et sa configuration actuelle ont fait vaciller ce pouvoir. Il faudrait savoir que cette pseudo élection n’est qu’un projet de ce pouvoir , mais jamais une fin pour le hirak. L’organisation HORIZONTAL ne souffre d’aucune faille, puisque cela a permis l’émergence de figures politiques jusque là inconnues. Cette organisation offre un terrain fertile pour chacun et chacune des hirakistes de s’impliquer pleinement. On se rappelle tous de ce que fut le mouvement citoyen en kabyle lors des événements de… Lire plus »

BEN AMAR laoiri
BEN AMAR laoiri
10 mois plus tôt

Le hirak doit maintenant se politiser d autres élections vont arriver et donc il doit y avoir des candidats du hirak. Que la force soit avec vous.

Amar
10 mois plus tôt

Moi(kakabyle)ou personne aller vous faire foutre

Jamila
Jamila
10 mois plus tôt

Le Hirak qui rejete le vote est le même qui a voté Tebboune ou autre, y a as dix Algérie

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

7
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x