Connectez-vous avec nous

Actu

PT : la présidentielle ne règle pas les problèmes soulevés par la révolution

La Rédaction

Publié

le

Le secrétariat permanent du bureau politique du Parti des travailleurs (PT), réuni en session extraordinaire ce samedi 14 décembre 2019, a adopté une déclaration dans laquelle il revient sur l’élection présidentielle de Abdelmadjid Tebboune et sur les tâche de la révolution.

Le Parti des travaileurs (PT) dont la SG Louisa Hanoune est emprisonnée, dénonce la répression, notamment à Oran, et estime que l’élection présidentielle ne règle pas les problèmes soulevés par la révolution populaire comme ceux du « chômage, la pauvreté, la précarité, la harga, la hogra, les enseignants, la santé, la souveraineté populaire sur les richesses nationales, ou encore des libertés ». Document

Qui peut croire que les élections du 12/12/2019 peuvent régler les questions fondamentales posées par les millions d’Algériennes et d’Algériens depuis maintenant dix mois ?

Qui peut croire au règlement des multiples problèmes soulevés par la révolution populaire par les élections, notamment le problème du chômage, de la pauvreté, de la précarité, de la harga, de la hogra, des enseignants, de la santé, de la souveraineté populaire sur les richesses nationales, ou encore des libertés, etc.

Pour le secrétariat permanent, le peuple algérien ne s’est pas trompé lorsqu’il est descendu par millions dans tout le pays le lendemain même du scrutin en apportant sa réponse de rejet des élections, des solutions de replâtrage du régime et en réaffirmant sa principale revendication de départ du régime, de ses symboles, de ses institutions, de ses pratiques…

Le Parti des travailleurs considère que la seule solution qui puisse permettre de répondre favorablement aux aspirations de l’immense majorité du peuple algérien c’est de lui donner la parole à travers l’Assemblée nationale constituante souveraine qui définira la forme et le contenu des institutions à mettre en place, pour asseoir la souveraineté populaire sur les hydrocarbures et contrer toute ingérence étrangère.

Le PT considère qu’aucune solution n’est envisageable sans au préalable libérer immédiatement et inconditionnellement Lakhdar Bouregaa, Louisa Hanoune, Karim Tabbou et tous les détenus (es) d’opinion.

Le PT condamne la répression qui s’est abattue sur les manifestants dans plusieurs régions du pays, particulièrement à Oran et dans plusieurs wilayas limitrophes, lors des manifestations du 43e vendredi de la révolution.

Le PT appelle les travailleurs et la jeunesse à rejoindre ses rangs pour mener ensemble les multiples batailles politiques pour satisfaire les aspirations et les revendications de l’immense majorité.

Le Secrétariat permanent du Bureau politique du PT

Alger, 14 décembre 2019

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires