Connectez-vous avec nous

Actu

« Que le régime s’effondre, pas de vote », crient les manifestants

Publié

le

En ce 42e vendredi de la dissidence, marqué par une immense colère, les manifestants disent pas de vote, appellent à la chute du régime et entendent lancer une grève générale avant la présidentielle.

Les appels à la renforcer la mobilisation, à rester pacifiques et à organiser la grève générale ont été lancés un peu partout par les manifestants qui tiennent à faire échouer le vote du 12 décembre pour empêcher le régime de se régénérer.

C’est le 42e vendredi de mobilisation et de colère que le pouvoir refuse de voir. Il persiste à foncer dans le mur et le chaos malgré ces millions d’Algériens qui sortent chaque semaine pour crier leur soif de changement de système.

Pour les manifestants de ce vendredi, le mot d’ordre de grève générale était sur toute les lèvres pour empêcher le vote de se tenir et faire chuter le régime.

« Douze douze layadjouz », « Que le régime s’effondre »… sont entre autres mots d’ordre de cette énième journée de grande mobilisation des Algériens.

A Alger, Ghardaia, Annaba, Setif, Oran, Tizi-Ouzou, Bordj Bou Arréridj et dans bien d’autres villes du pays, ce sont des marrées humaines interminables qui sont sorties pour signifier leur rejet de la présidentielle imposée par l’institution militaire.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires