Connectez-vous avec nous

Société

Les Algériens au Canada : 0 vote à la présidentielle

Publié

le

En vue de faire barrage à l’élection présidentielle prévue samedi 7 décembre au jeudi 12 décembre 2019, les Algériens du Canada se sont mobilisés pour mener des actions pacifiques afin de dissuader les quelques personnes décidées à aller voter.

Les Algériens du Canada ont décidé de faire échouer la présidentielle. C’est essentiellement pour cette cause qu’un comité s’est constitué de plus d’une centaine d’activistes dans lequel on distingue la présence des femmes et de jeunes en grand nombre.

Un guide est élaboré sous le thème « Campagne zéro vote » pour orienter les volontaires assurant la vigie. Dessus on peut lire des indications claires sur les actions à faire et à ne pas faire durant la période des élections. En fait, c’est un rappel à la sagesse afin de garder le caractère pacifique.  

Sous les slogans «zéro vote», «ulac lvot» «makache el vote» que les participants ont décidé de porter le message à leurs compatriotes. Ils sont déterminés à réussir les différentes mobilisations prévues dans un plan d’action établi depuis des semaines de concertations entre eux. 

En plus des deux rassemblements qui se font chaque samedi et dimanche depuis le 24 février, soit devant le consulat ou à la Place du Canada, une marche est prévue pour le 8 décembre dans les rues de Montréal pour exprimer le refus de participer à une mascarade électorale qui risque de mener le pays vers l’inconnu, suivie des sit-ins en face du siège du Consulat général d’Algérie situé au 3415 rue Saint-Urbain (Montréal) qui débuteront ce samedi 7 décembre au jeudi 12 décembre 2019. 

La présence des Algériens devant le consulat pendant toute la période d’élection peut être considérée comme un moyen de défier la représentation symbolique de l’État au Canada, et en même temps d’expliquer aux prétendants votants que le refus de cette présidentielle sera une action supplémentaire pour accélérer le départ du système

C’est une façon de s’associer au rejet exprimé par leurs concitoyens qui demeurent au pays et d’apporter un soutien significatif à leurs démarches.

Comme information, depuis le début de la campagne, aucune activité n’a été organisée en faveur des candidats, d’ailleurs, il y a lieu de signaler l’absence des comités de soutiens à ces mêmes candidats. C’est un black-out total. C’est des signes qui annoncent que cette élection se déroulera en catimini.

Par ailleurs, il faut mentionner que la communauté algérienne a reçu des courriels du délégué de l’autorité nationale indépendante des élections l’invitant à venir voter. La volonté du système d’organiser ses élections est perçue comme une provocation de plus.  

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires