Connectez-vous avec nous

Actu

Il a déposé plainte contre Gaïd Salah : Rachid Nekkaz mis en prison

Publié

le

L’homme d’affaires et militant politique Rachid Nekkaz passe sa nuit en prison alors qu’il s’apprêtait à déposer plainte personnellement contre Ahmed Gaïd Salah.

On ne s’amuse pas à critiquer le chef d’état-major de l’armée Ahmed Gaïd Salah, encore moins à l’attaquer en justice, comme l’a fait Rachid Nekkaz !

Dès son arrivée ce mercredi 4 décembre à l’aéroport international d’Alger en provenance d’Espagne, Rachid Nekkaz a été présenté devant le juge près le tribunal de Dar El Beida qui l’a placé sous mandat de dépôt sur le champs.

Le président du Mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC) serait accusé d' »incitation à la violence et au meurtre », ont avancé certaines sources, bien que sur sa page Facebook, tout semble clair.

Dans le post publié sur son mur Facebook, il est indiqué que son placement sous mandat de dépôt est en relation avec ses activités politiques et sa lutte contre la mafia. Dans la vidéo qui accompagne son message, Rachid Nekkaz demande à sa famille de ne pas se mêler de son affaire s’il venait à être emprisonné : mon dossier est politique et je demande à ma famille de ne pas interférer !

Il semblerait donc qu’il savait ce qu’il risquait et avait prévu son arrestation. Rachid Nekkaz avait rendez-vous avec son avocat pour aller déposer une « plainte collective », au tribunal du Ruisseau à Alger, contre Ahmed Gaïd Salah en sa qualité de vice-ministre de la Défense et membre du gouvernement et non en tant que militaire et chef d’état-major de l’ANP !

L’avocat chargé par Rachid Nekkaz de déposer la plainte contre Ahmed Gaïd Salah s’est bien chargé de sa mission et une vidéo à même été posté à sa sortie du tribunal d’Alger au Ruisseau. Voir vidéos ci-dessous.

Nous reproduisons ci-dessous le contenu de la plainte collective contre Ahmed Gaïd Salah telle que publié sur la page Facebook de Rachid Nekkaz. Document

Plainte collective contre le vice-ministre de la Défense, monsieur Ahmed Gaïd Salah

Salem, Azul,
Un dépôt de plainte collective au tribunal d’Alger (Ruisseau) sera effectué le mercredi 4 décembre 2019 à 10h, contre Monsieur Ahmed Gaïd Salah pour non respect de l’article 55 de la Constitution algérienne.

L’article 55 de la Constitution indique clairement que « tout citoyen jouissant de ses droits civils et politiques a le droit de choisir librement le lieu de sa résidence et de circuler sur le territoire national. Le droit d’entrée et de sortie du territoire national lui est garanti ».

Monsieur Ahmed Gaïd Salah a plusieurs fois violé cet article 55 en donnant des instructions aux services de sécurité le 18 septembre afin d’empêcher les Algériens de 47 wilayas de se déplacer vers la wilaya de Alger pour assister aux manifestations pacifiques de Hirak et de leur dresser des amendes. Ces déclarations et instructions du vice-ministre de la Défense constituent une violation manifeste de l’article 55 de notre Constitution.

Pour rappel, c’est la France coloniale qui avait institué l’interdiction faite aux Algériens de quitter leur commune sans autorisation dans le cadre du « Code honteux de l’indigénat » institué en 1881, et ce jusqu’à l’indépendance en 1962. Ce code de l’indigénat considérait les Algériens comme des « sous-hommes » et des « sous-citoyens ».

Je demande aux citoyens, et en particulier, aux avocats, de remplir le questionnaire ci-dessous, afin d’être associés à cette plainte collective et de la déposer ensemble et avec moi le mercredi 4 décembre à 10h au tribunal de Ruisseau à Alger inchallah.

Nous utiliserons toujours des moyens « pacifiques et légaux » pour lutter contre l’arbitraire et les violations des libertés publiques en Algérie et demander la libération de tous les prisonniers politiques incarcérés dans les geôles de notre pays depuis le 22 février 2019.

Sahit, Thanmirt
Rachid Nekkaz

Rachid Nekkaz explique qu’il vient déposer plainte contre Ahmed Gaïd Salah
Dépôt de plainte contre Ahmed Gaïd Salah
2 Commentaires
S'abonner
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Goucem
Goucem
9 mois plus tôt

C’est une preuve flagrante que l’Algérie n’a jamais été une république!!!

Ser
Ser
9 mois plus tôt

Goucem…
La bonne blague …. il fait appel au meurtre et tu veux qu’on lui dise merci encore…. et puis il y a une dizaine d’année il a voulu se présenter a l’élection français mais pas assez de soutien… et maintenant il veut venir en algerie avec ces étranger… c’est harki un vendu un zouave comme toi. .
Vive l’algerie sans vous

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

2
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x