Connectez-vous avec nous

Actu

L’ingérence étrangère est dans le secteur militaire !

Publié

le

La déclaration de l’assemblée européenne fait débat. Le patriotisme fait rage, la langue de bois aussi avec le concours si « militant » de nos médias. C’est comme cela depuis 1962.

Soyons clair, l’Union européenne comme les USA sont des institutions impérialistes qui dominent par leur superpuissance la planète politique et économique.

Ils ont configuré la mondialisation, universalisé la démocratie sur mesure et formaté la pluriculture mondiale en fonction d’une géopolitique qui sert leurs intérêts stratégiques.

Ils ont des relais dans les pays dominés où s’exercent souvent régimes autoritaires si ce n’est des dictatures. Le système algérien fait partie de ces relais avec parfois une dose d’anti-impérialisme destinée à la consommation populaire.

« Ingérence étrangère », dites-vous ?

L’ingérence étrangère est dans le secteur des hydrocarbures depuis 1958 et renforcée par la nouvelle loi adoptée par une gouvernance illégitime. L’ingérence étrangère est dans les secteurs économiques et géostratégiques, y compris militaires.

Qui a autorisé les avions militaires français à traverser le ciel algérien pour mieux nous impliquer dans le conflit du Sahel ? Qui a ratifié tous les actes anti-souveraineté nationale comme le rééchelonnement de la dette et les conditionnalités du FMI ou comme toutes les conventions où l’Algérie se soumet aux centres de décisions impérialistes ?

Qui est responsable de toutes les connexions institutionnelles visibles ou invisibles entre nos décideurs et nos institutions avec la boite à outils américaine, française, chinoise, qatarie et…russe ?

Qui a assuré la reconversion ou la délocalisation de notre « élite politique, militaire ou scientifique » en assurant emplois, cartes de résidence et des portefeuilles mobiliers et immobiliers ? Qui se fait soigner dans les hôpitaux militaires français ?

Ce sont ceux-là même qui sont dedans qui nous la jouent patriotiques contre l’assemblée européenne.

Comme dans années 90, ceux qui faisaient l’apologie du socialisme spécifique se sont vite reconvertis au capitalisme et les bienfaits de l’économie de marché.
Bref, assez d’hypocrisie et de forfaitures. Le hirak vous dérange par sa force et sa durabilité. Et vous voulez nous dire que son centre de décision est à l’assemblée européenne, chez les lobbys maçonniques, juifs et autres. Qu’il a des noyaux actifs dans le hirak pour le manipuler afin que Bernard Henry-Levy ou Glucksmann débarquent jeep et rangers pour encourager les résistants du hirak à… démembrer le pays. À la Chaîne III qui invite les mêmes experts sur tous les thèmes anti-hirak, il y en a un qui a trouvé une connexion entre l’eurodéputé Glucksmann et Ferhat Mehenni ! Évidemment le MAK n’est pas loin ! Tiens, ils n’évoquent pas le réseau Rached, Zitout et ses financiers. Curieux, non ?! Heureusement que j’écoute la chaine3. Ses experts-débats me régalent… et m’attristent.
Misère de l’intelligence et intelligence de la misère.

Le hirak est debout et vous êtes à terre !

Abderezak Adel

5 Commentaires

5
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
4 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
4 Commenter les auteurs
yoyoMellah hocineArseneAzerzour Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

L’Algérie est , depuis l’indépendance de 1962 , soumis à une ingérence , non une infiltration étrangère au sein même de ses institutions. Qui a t il de commun entre un Algerien et un Français pour etre soumis à une justice régit par un même code pénal , une même organisation . Qu’a t on de commun avec les français pour avoir une police pratiquement identique, pour avoir une organisation territoriale identique ? L’Algérie n’arrive pas à se démettre de toute cette copie intégrale vis à vis de la France. Un pays , cinq fois plus vaste , se doit… Read more »

Azerzour
Invité
Azerzour

Vous êtes qui ?

Arsene
Membre

ya si mellah hocine si on avait suivi la france on en serait pas dans cette merde ou on est maintenant si on avait suivi la france au lieu de suivre les pays arabes et musulmans on en serait pas là. la france a une économie par contre algerie a une pompe à essence la france a une école laïque par contre l’algerie a une école coranique et infestée d’islamistes la France a une justice indépendante l’algerie a une justice de nuit et sombre.la france utilise le français l’algerie utilise l’arabe source d’arrierisation si algerie a suivi l’essentiel on en… Read more »

Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

La situation catastrophique que nous vivons est l’émanation de la France. Je vous invite à suivre une vidéo du fils du Général De Gaulle, vous y découvrirez ce que la France a planifié pour cette Algérie « independante ». Savez vous ce que vivent les pays et départements d’outre mer qui sont encore sous le giron de la France ?. Détrompez vous , une vision suite à un voyage touristique en France n’est pas du tout la même que si notre pays est rattaché à cette France. La pourriture politique mondiale est en France.

yoyo
Invité
yoyo

On est avant tout des musulmans tu le veut ou tu ne le veut pas .va vivre en France et laisse nous tranquille.

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires