Connectez-vous avec nous

Actu

« Kidnappé » par les gendarmes, Djamel Hachemi placé en détention

Publié

le

Djamel Hachemi a disparu depuis samedi à Alger après que des gendarmes l’eurent embarqué sans plus laisser de trace.

L’activiste Djamel Hachemi, dit Djamel Viki, kidnappé samedi 30 novembre par des gendarmes dans une pizzeria à Alger, a été placé en détention provisoire par le juge d’instruction du tribunal de Hussein Dey dans l’après-midi de ce lundi 2 décembre, annonce le Comité national pour la libération des détenus d’opinion (CNLD).

Les éléments de la gendarmerie nationale auraient même perquisitionné le domicile de Djamel Hachemi à 5h du matin, sans madant de perquisition, ce qui est contraire aux procédures.

« Dans la matinée d’hier dimanche et plus exactement à 5 heures du matin, une équipe d’éléments de la Gendarmerie nationale, composée de 7 gendarmes, a perquisitionné la maison du père de Djamel Hachemi, située à Aïn Naâdja, sans aucun document présenté pour justifier cette perquisition », indique le Comité pour la libération des détenus d’opinion (CNLD) sur sa page Facebook.

Les autorités ne s’embarrassent plus des procédures judiciaires depuis de nombreux mois. Les arrestations massives, les mauvais traitements, des cas de « torture », les garde à vue se sont multipliés au grand dam des ONG de défense des droits de l’homme qui dénoncent aussi les brutalités policières au cours des marches ou dans certains commissariats de police.

I. F.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires