Connectez-vous avec nous

Actu

Dans quel état moral se trouvent Ouyahia et Sellal ?

Publié

le

Comment vont les deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal et dans quel état se trouve leur moral, eux qui s’apprêtent à être jugés ?

C’est à cet aspect du procès qu’a tenté de répondre la chaîne El Bilad en interrogeant l’un des avocats des prévenus Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal sur leur moral.

« Les signes de fatigue étaient visibles sur leur visages et on devine qu’ils n’ont pas dormi la nuit dernière et qu’ils n’ont pas eu le temps de se reposer. Ils devaient, tout naturellement, attendre leur procès aujourd’hui », indique Me Nadjib Bitam.

Me Nadjib Bitam a aussi mis l’accent sur les vêtements des prévenus qu’il juge trop « modestes’ et indignes de leur rang d’anciens ministres et commis de l’Etat.

Les deux ex-ministres se seraient présentés avec des habits « modestes », à en croire leur avocat, qui ajoute que l’un des deux « grands responsables avait des habit moins que modestes, ce qui reflète l’état moral dans lequel il se trouve ».

Me Nadjib Bitam indique aussi que les deux anciens Premiers ministres d’Abdelaziz Bouteflika, Ouyahia et Sellal, « étaient dans un état d’effondrement moral ».

« Ils étaient dans un état second et ne comprennent pas ce qui leur arrive. Ils étaient au sommet du pouvoir, jouissaient de privilèges et voilà qu’ils se retrouvent dans une cage », souligne Me Bitam.

Pour rappel, les deux anciens premiers ministres et une douzaine de ministres et anciens magnats proches du clan Bouteflika sont placés en détention provisoire à la prison d’El Harrach depuis plusieurs mois et devaient être jugés aujourd’hui.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
S Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
S
Invité

Oh les pauvres,dans un état moral au plus bas et se présenter avec des habits modestes. Non, trop pour eux, y a t’il une ou des personnes charitables pour leur venir en aide? Ils acceptent des habits venus de « dlala » mais présentable contre argent volé ( dinars,devises) et même prêts à échanger contre villa ou appartements dûment gagnés, enfin on s’entend. Personnes intéressés prière de répondre sur site oued [email protected] el harrach .dz. merci

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires