Connectez-vous avec nous

Actu

Le Liban au bord de la guerre civile ?

La Rédaction

Publié

le

Des tirs nourris ce lundi soir sur la place Alam, à Tyr, (Liban) où des partisans du Hezbollah et d’Amal brûlent les tentes des manifestants.

Les milices se mêlent du mouvement de contestation. Des partisans du Hezbollah et du mouvement Amal ont jeté lundi soir de l’essence sur les tentes des protestataires qui se trouvent sur la Place al-Alam, à Tyr (Liban-Sud), avant de les brûler. Des tirs nourris ont lieu sur la place.

Certains manifestants ont pu quitter les lieux mais d’autres sont toujours piégés sur la place, selon un témoin contacté par L’Orient-Le Jour. Il y aurait un blessé, par inhalation de fumée.

Une dispute a éclaté lundi dans la nuit sous le pont de Cola, à Beyrouth, entre partisans du courant du Futur d’une part, et partisans du Hezbollah et du mouvement Amal de l’autre.  Des coups de feux ont été entendus. L’armée libanaise est intervenue. Selon LBCI, le quartier a retrouvé un calme relatif et il n’y a pas eu de blessés.

Plus tard, l’Agence nationale d’information (Ani, officielle) a rapporté que les forces de sécurité ont coupé les routes suivantes : celle de Cola dans les deux sens, le rond point de Tayyouné en direction de l’hippodrome de Beyrouth et la route de la cité sportive en direction de Cola.

Avec Agences

Cliquez pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x