Connectez-vous avec nous

Actu

Financement occulte : Tebboune accusé par Ennahar TV

Publié

le

Abdelmadjid Tebboune, que d’aucuns présentent comme le poulain de Gaïd Salah, vient d’être gravement accusé par la chaine Ennahar TV de Anis Rahmani.

Le candidat à la présidentielle contestée du 12 décembre, Abdelmadjid Tebboune, est accusé, dans un reportage diffusé par Ennahar et signé Ahmed Kara, d’être financé par des cercles « occultes » dont certains viennent d’être arrêtés.

Le reportage d’Ennahar revient sur l’arrestation de Omar Allilat, l’ex-député RND de Béjaïa surnommé le « baron de l’alcool », et sur ses relations avec l’ex-Premier ministre de Bouteflika et candidat à la présidentielle Abdelmadjid Tebboune accusé d’avoir les soutiens financiers d’un autre clan mafieux.

Ennahar TV montre les images du voyage de Abdelmadjid Tebboune en Turquie et en Moldavie, durant l’été 2017, en compagnie d’hommes d’affaires connus dans les affaires en Algérie, dont justement Omar Allilat, « son ami intime », Djawad Bey, fils du très fortuné Achour Bey et Belkacem Belhouchet, fils du général Belhouchet.

Cette brochette d’hommes d’affaires aurait été « sensibilisés » par l’affairiste et lobbyiste Omar Allilat, se payant une belle croisière avec Abdelmadid Tebboune, qui les a menés en France, en Turquie et en Moldavie.

Le reportage republie les photos de toute cette smala, où l’on peut voir Abdemadjid Tebboune en lunettes noires à la James Bond à bord d’un Jet privé appartenant à l’un de ses « amis » turcs ou encore en tenue décontracté, dinant sur la terrasse d’un restaurant chic au bord du Bosphore !

Les « mauvaises fréquentations » de Abdelmadjid Tebboune vont à coup sûr ternir l’image du « gars net et propre » que veut entretenir le candidat à la présidentielle du 12 décembre rejetée par la majorité de la population.

Son passé de ministre et de Premier ministre de Abdelaziz Bouteflika, l’affaire de la cocaïne dans laquelle est impliqué son fils et ces dernières révélations sur son réseaux d’affairistes ne sont pas pour arranger « les affaires » de Abdelmadjid Tebboune.

Il faut rappeler que plusieurs personnalités ont déjà quitté le navire amiral du candidat Tebboune, à commencer par son directeur de campagne Abdallah Baâli, auxquelles s’ajoutent des responsables régionaux.

I. F.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Merci Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Merci
Invité
Merci

La pas besoins de définition pour voire que c’est un gros sac à merde

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires