Connectez-vous avec nous

Actu

Les Algériens manifestent même de nuit contre la présidentielle

Publié

le

Neuf mois de marches diurnes n’ont pas encore suffi pour convaincre Gaïd Salah et obligés qu’il est temps de rendre grâce à sa majesté le peuple.

Le mouvement de dissidence se réinvente. Alors, si les marches de protestation des mardis, vendredis en journée n’ont pas suffi, les Algériens ont inventé les manifestations nocturnes contre le pouvoir et son agenda.

Le mouvement de dissidence citoyenne ne baisse pas la garde. Portée par une jeunesse déterminée, il tient le cap. A Alger, Oran, Bejaïa, Tiaret, Tizi-Ouzou, Bordj Bou Arréridj ou à Jijel, les Algériens restent mobilisés au grand désespoir du pouvoir et ses derniers soutiens qui multiplient les déclarations maladroites, populistes, voire sulfureuses.

Pire, devant la formidable mobilisation historique du peuple algérien, le régime renoue avec ses vieux réflexes répressifs. Les arrestations se sont multipliées ces derniers jours. Quelque 200 manifestants pacifiques sont arrêtés et placés en détention provisoire.

Alger le 21/11#silmiya

Publiée par Mkidech Voulehmoum sur Jeudi 21 novembre 2019

#وهران منذ قليل…

Publiée par La voix du peuple sur Jeudi 21 novembre 2019

خنشلة قبل قليل. اشاوين ايمازيغن و القايد صالح دز معاهم

Publiée par Ouzellaguen Cœur de la Soummam sur Jeudi 21 novembre 2019
Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires