Connectez-vous avec nous

Chronique

Prière sur le trottoir : Bengrina rappelé à l’ordre par l’ANIE

Publié

le

L’Autorité nationale indépendante des élections et du peuple (ANIE) n’a pas mis beaucoup de temps à réagir à la prière sur le trottoir accomplie par le candidat aux élections du 12 décembre, Abdelkader Bengrina.

« L’Autorité nationale indépendante de tout, après avoir étudié tous les tenants et les aboutissants de la prière sur le trottoir accomplie devant les caméras par le candidat Abdelkader Bengrina, décide de déclarer cette prière non conforme au règlement régissant la compagne électorale et la concurrence religieuse entre les candidats » écrit l’Anie dans un communiqué publié juste après la prière d’El Fadjr.

« L’Autorité nationale indépendante des élections et de Dieu rappelle le candidat Abdelkader Bengrina à l’ordre et lui enjoint d’effectuer désormais sa prière conformément à la loi que le ministère de l’Education nationale a retranscrite dans tous les livres de 4e année scolaire ! », indique l’Autorité sans toutefois préciser les règles enfreintes par monsieur Bengrina.

Selon nos sources, trop indiscrètes par ailleurs, Abdelkader Bengrina aurait été trahi par une flatulence sonore et fétide qui s’est échappée juste au moment où il effectuait sa génuflexion sur le trottoir.

Le petit incident, tout ce qu’il y a de plus naturel au demeurant, aurait pu passer inaperçu n’était l’ouïe aiguisée d’un garde du corps qui a réussi à identifier de l’oreille ce que tout le monde n’a fait que repérer du nez.

La nouvelle s’est propagée tel un pet dans le vent et a fini dans l’oreille d’un chef de zaouia locale qui, par sympathie pour Mihoubi et non pour le respect des préceptes religieux, a immédiatement contacté son syndicat qui, à son tour, aurait saisi l’Autorité nationale indépendante des élections et de la volonté populaire.

L’affaire aurait même atterri dans les caves de l’Association des Eulémas ultra-musulmans qui reprochent à Bengrina de n’avoir rien fait pour empêcher l’irréparable de se produire. « Nous sommes prêts à fermer les yeux sur toutes tes dérives et te soutenir comme nous savons le faire depuis toujours, mais moufssidate Al woudou pas touche ! » Avertissent nos Eulémas.

« En plus, il n’a même pas refait ses ablutions pour corriger le tir » regrettent les savants.

Selon des sources proches du dossier, Bengrina aurait essayé de nier dans un premier temps, prétextant que le bruit provenait d’une mouette qui se serait posée juste à côté et qui aurait fait « prout ! », mais a fini par avouer son forfait.

« J’ai un peu forcé sur un plat de doubara bien piquante offerte la veille par un cachiriste dont la mère est une très bonne connaissance », a-t-il avoué jurant ne plus remanger ailleurs qu’à Club des pins.

Par ailleurs, Bengrina admet qu’en matière d’hypocrisie et d’instrumentalisation de la religion à des fins pas catholiques, le candidat Mihoubi a été le plus astucieux. « Moi même j’ai failli croire à ses larmes de crocodile » dira, un brin jaloux, Bengrina. Il aurait glissé un morceau de cachir à un membre de l’Autorité nationale indépendante des élections et de la volonté de ses membres pour ouvrir le dossier Mihoubi !

Suite à cet incident qui restera sans doute dans les annales, l’Anie, en étroite collaboration avec le Conseil Constitutionnel, le ministère des affaires religieuses, l’état-major de l’armée, l’Union européenne et le président de l’Association Cachir pour Tous, a décidé d’installer une commission ad hoc qui suivra de très près les affaires intestinales.

Dima Maztoul

2 Commentaires

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
2 Commenter les auteurs
Kelan NovMellah hocine Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mellah hocine
Invité
Mellah hocine

L’élection présidentielle du 12/12/ 2019 est déjà un gros pet de Gaid qui a enfanté les cinq morpions rejetés par la quasi totalité du peuple Algérien. Quantà Bengrina , il ne fait que reproduire ce que le Chef de l’armée lui intime.

Kelan Nov
Membre
Kelan Nov

Wahdek, Dilma, des jeux de mots savoureux et un humour décapant, merci l’ami

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires