Connectez-vous avec nous

Actu

Présidentielle : Ali Benflis de nouveau chassé à Tlemcen

Publié

le

Comme prévu depuis le début, Abdelkader Bengrina ou encore Ali Benflis, candidats à la présidentielle de décembre 2019 imposée par le chef d’état-major de l’armée, ont eu du mal à réussir leur sortie sur le terrain.

Le candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre, Ali Benflis, a été chassé ce dimanche 17 novembre de Tlemcen aux cris de « Dégage ! », « talgou wladna w dou wlad Lgaid  » (libérez nos enfants et arrêtez les enfants de Gaïd Salah). Voir vidéo ci-dessous.

Ali Benflis qui voulait donner le coup d’envoi de sa campagne électorale à la présidentielle rejetée du 12 décembre à partir de Tlemcen, une ville fortement impliquée dans le hirak, a été tout bonnement chassé par une foule immense venue l’accueillir aux cris de « Dégage ! ».

| LIRE AUSSI: Le candidat Abdelkader Bengrina chassé de Tindouf

Le président de Talaie Al Houriate qui s’est autoproclamé il y a quelques jours « candidat du Hirak » a été chassé sans ménagement du Centre ville de Tlemcen où il devait donner son premier meeting de campagne en prévision des élections présidentielles du 12 décembre prochain décidées unilatéralement par l’armée et rejetées par le peuple.

Chassé une première fois à la sortie d’un restaurant de Baba H’cene, à Alger, Ali Benflis vient de vérifier à ses dépens qu’il n’est candidat du Hirak que dans sa tête que la soif du pouvoir semble faire tourner.

Idir F.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires