Connectez-vous avec nous

Société

Ghardaia: les portraits de détenus à la place des candidats

Publié

le

Les cinq candidats à la présidentielle n’arrivent pas à se faire entendre par un peuple qui rejette massivement ce scrutin. A Ghardaia, comme ailleurs, les portraits des détenus remplacent ceux des candidats sur les panneaux.

Les panneaux destinées à accueillir la présidentielle tombe bien pour ce peuple en dissidence. Ils font désormais la promotion des portraits de détenus emblématiques du hirak en lieu et place des cinq candidats qui sont en train de manger leur pain noir.

Outre les rassemblements de protestations contre les candidats, les manifestants ont systématiquement soit bloqués les permanences électorales, ou habillés les panneaux de portraits de détenus ou autre actes symboliques.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Smail Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Smail
Invité
Smail

Chant du peuple à faire entendre à la junte militaire de Gaid el Fayeh et ses
5 clown candidat au cirque électoral. A partager au maximum ! https://www.youtube.com/watch?v=Ql_zPFkgUJE&t=64s

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires