Connectez-vous avec nous

Actu

Béjaïa : la police tire avec des balles en caoutchouc sur les manifestants à Tichy

Publié

le

Les derniers discours du général-major Ahmed Gaïd Salah et les directives données par le haut commandement de l’armée semblent avoir débrider les instincts répressifs de la police contre les manifestants en utilisant les balles en caoutchouc, comme c’est le cas à Tichy.

En effet, dans la commune de Tichy, dans la wilaya de Béjaïa, la police n’a pas hésité à utiliser des balles en caoutchouc et des bombes lacrymogènes contre des manifestants pacifiques et désarmés qui voulaient juste exprimer leur colère contre la confiscation de leur révolution.

La population de Tichy a organisé un rassemblement pacifique devant le bureau des élection de la daïra pour exprimer son refus de la tenue des élections présidentielles que le commandement militaire veut organiser à tout prix. Voir les vidéos ci-dessous.

C’est pour disperser ces centaines de manifestants pacifiques que la police a usé de balles en caoutchouc et de bombes lacrymogènes, occasionnant au moins 3 blessés.

On trouvera ci-dessous la vidéo d’un des manifestants touché par une balle en caoutchouc. « Ils ont en train de nous tirer dessus avec des balles « blancs » (balles en caoutchouc, ndlr) », témoigne un manifestant blessé.

Une violence policière gratuite et sans aucune motivation au regard du pacifisme des manifestants qui n’ont fait qu’exprimer leur désaccord. Pour ne pas répondre aux provocations, les manifestants ont référé verser dans l’humour et tourner en dérision les policiers à qui ils ont offert des plats de « cachir », symbole du larbinisme en Algérie.

I. Farès

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires