Connectez-vous avec nous

Actu

A coups d’œufs contre le bureau de campagne de Bengrina à Alger

Publié

le

Le bureau du candidat Abdelkader Bengrina a été la cible de manifestants qui ont lancé des œufs contre son portrait pour protester contre la présidentielle.

L’inénarrable Bengrina, candidat à la présidentielle du 12 décembre, qui commençait à prendre son rôle un peu trop au sérieux vient de subir la colère populaire pour la deuxième fois.

Aujourd’hui, Abdelkader Bengrina a fait semblant d’organiser une petite tournée de campagne de proximité dans les quartiers d’Alger et a « improvisé » un speech électoral avec caméras et photographes et en faisant semblant de s’adresser à une population qui n’y était pas, tout simplement.

L’information a vite circulé à Alger-Centre et des citoyens ont commencé à se rassembler, ce qui a poussé Abdelkader Bengrina de mettre fin à son « meeting populaire » et de prendre la fuite pour se réfugier dans le siège de son parti.

C’est suite à cette mascarade que des manifestants se sont rassemblés devant la permanence de la campagne du candidat Abdelkader Bengrina pour crier leur colère contre les participants à cette présidentielle et surtout pour lui lancer des… œufs. Voir vidéo ci-dessous.

Les manifestants ont clairement signifié leur refus de cette élection. « Makach el intikhabates”, “klitou lebled ya el sarrakine”… “On en a marre de ces gangs”, ont-ils lancé. “El vote dyalkoum dah el oued”.

Et dire que ce n’est que le premier jour de la campagne électorale.

Pour rappel, la pré-campagne comment en fanfare pour le très rigolo Abdelkader Bengrina. C’est sous les cris et les huées de la population que que candidat à l’ambition démesurée a quitté Tindouf aujourd’hui mardi. Comme le montre la vidéo, Bengrina n’a dû son salut qu’à la très forte présence policière qui le protégeait.

Il y a une colère puissante dans ces slogans que les candidats refusent de voir. C’est la première fois que les Algériens rejettent massivement un scrutin. Ali Benflis a essuyé deux mouvements de protestation contre sa participation à ce scrutin. Il y a quelques semaines à Alger et ce dimanche à Tlemcen.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires