Connectez-vous avec nous

Actu

Grève des travailleurs du port d’Arzew

Publié

le

Les travailleurs du port d’Arzew sont entrés en grève générale illimitée à l’appel du syndicat d’entreprise.

Les travailleurs de cette infrastructure névralgique dans l’ouest du pays ont décidé de passer à la grève et de paralyser les activités du port d’Arzew après l’échec des consultations entre la section syndicale et le directeur général. Ce dernier « a refusé de dialoguer » avec le partenaire social sur « une prime exceptionnelle », avaient fait savoir les syndicalistes.

Dans un communiqué, le Conseil national syndical de l’entreprise portuaire d’Arzew s’est adressé aux travailleurs pour leur signifier que « toute démarche entreprise pour dénouer cette situation a échoué ».

« L’administration générale continue toujours dans la voie de l’ambiguïté envers les préoccupations légitimes des travailleurs, ne tenant aucunement compte de leurs protestations depuis le 27 octobre 2019 », précise le Conseil, avant d’annoncer la tenue d’une assemblée générale extraordinaire. Celle-ci a confirmé la grève et les revendications. Les travailleurs ont reçu le soutien de toutes les structures syndicales voisines (Oran) et de la part de leurs confrères des autres ports.

La volonté des travailleurs du port d’Arzew de contrôler le mouvement de grève a imposé le recours aux assemblées générales. « Une cellule de crise », constituée de responsables UGTA du port et des syndicalistes de base, c’est-à-dire un comité de grève, a été installée.

Les responsables syndicaux n’avaient montré aucun empressement à observer une grève générale illimitée mais devant la détermination et en raison du contexte, ils n’ont pu s’y opposer.

Selim Hadji

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mehennaoui
Mehennaoui
2 années plus tôt

Et

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x