Connectez-vous avec nous

Actu

Quand Bengrina suppliait Bouteflika de se présenter à la présidentielle

Publié

le

Abdelkader Bengrina, dont la candidature à la présidentielle du 12 décembre est un vieux soutien de l’ancien président Bouteflika.

Il y a du Ould Abbès dans les manières d’Abdelkader Bengrina. Le patron du microscopique El Bina, de tendance islamiste, est un ancien courtisan du clan Bouteflika. Un homme qui manie la langue de bois avec humour.

Comme les quatre autres candidats à cette « présidentielle » que des millions d’Algériens rejettent, l’heureux Bengrina a, dans un temps très récent fait partie de ces nombreux ronds de cuir de la politique qui ne doivent les lumières et les affaires qu’aux puissants de l’heure. Et notre valeureux chevalier a su en temps et en heure se replacer avec le mouvement de chaises musicales qui s’est opéré depuis le printemps. Les images ci-dessous sont à même de nous remettre les pendules à l’heure sur ce grand personnage du marigot politique algérien.

Alors croire que ce candidat islamiste BCBG est un mordus de la démocratie et des élections transparentes serait bien faire montre d’une mémoire courte.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
mustapha Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
mustapha
Invité
mustapha

LES RATS QUI ONT QUITE LE NAVIRE REVIENNENT EN RETOURNANT LEUR VESTE
LES ALGERIENS LES REJETTERONT A LA MER

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires