Connectez-vous avec nous

Actu

Saïd Sadi pris à partie à Marseille

Publié

le

L’ancien président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Saïd Sadi, a été pris à partie par un individu à Marseillle qui le filmait en train de marcher dans la rue tout en l’accusant de faits graves liés à la décennie noire en Algérie. Voir vidéo ci-dessous.

Saïd Sadi a été pris à partie dans une rue de Marseille, dans le sud de la France, de la part d’un individu d’origine algérienne qui le filmait contre son gré en le traitant d' »éradicateur », en allusion à l’arrêt du processus électoral et l’annulation des législatives en janvier 1992.

L’individu en question reprochait au docteur Saïd Said notamment sa prise de position en 1992 en faveur de l’arrêt du processus électoral après la victoire du FIS au premier tour.

La personne qui poursuivit Saïd Sadi le harcelait de commentaire sur ses relations avec les généraux Khaled Nezzar et Mohamed Mediene, dit Toufik.

Saïd Sadi a été pris à partie et pressé de s’expliquer sur son bien immobilier acquis à Marseille et sa villa d’El Biar, à Alger.

Harcelé, l’ancien président de RCD s’est défendu contre son agresseur qu’il accuse d’appartenir à la mouvance islamiste, « auteure de viols et d’assassinats » dans les années 1990.

Said Sadi a réagi à cette agression sur Facebook dénonçant une «grossière provocation assortie de menaces verbales hier après-midi à Marseille par deux nervis tenant un discours islamiste. L’un d’eux, Laibi Salim serait un neveu de Kasdi Merbah, ancien responsable de la police politique. Une plainte a été déposée le jour même ».

Idir F.

Grossière provocation assortie de menaces verbales hier après-midi à Marseille par deux nervis tenant un discours…

Publiée par Said SADI sur Dimanche 3 novembre 2019
1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Bouabdallah
Bouabdallah
2 années plus tôt

Je dirais à Monsieur Saadi que l’histoire ne pardonne pas .votre position a l’égard du fis est votre complicité avec les généraux était claire et vous ne pouvez guère le nier .

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x