Connectez-vous avec nous

Actu

Ahmed Gaïd Salah ou le naufrage de la vieillesse

Publié

le

« La vieillesse est un naufrage ». Cette formule lapidaire de Chateaubriand, qu’Ahmed Gaïd Salah et sa « bande » devraient méditer entre deux agapes, signifie que le troisième âge, mal assumé, peut se révéler dévastateur sur les ultimes capacités physiques et intellectuelles.

Sinon comment expliquer l’entêtement, autiste, du tyran nouveau Ahmed Gaïd Salah et de sa camarilla à nier l’évidence : des millions d’Algériens réclamant l’istiqlal (indépendance) et leur restitution de l’Indépendance confisquée par la même armée des frontières qui préside, toujours hélas, aux destinées de la patrie de Abane et Ben M’Hidi.

Ce système, pourri jusqu’à la moelle, sait s’entourer d’une légion de lécheurs attirés par la bonne soupe et n’apprend rien de ses erreurs. Ce ne sont que « certains éléments », minaude l’encore président intérimaire devant un Poutine hilare.

Avant lui, lors du tragique Octobre 1988, un autre serviteur de la Issaba, Ali Ammar le futur ministre de l’Information de Ghozali, clamait sous les sunlights parisiens que la révolte des sans-grades contre les exactions de l’armée de putschistes n’était qu’un simple « chahut de gamins » dans une vaine tentative d’insulter, comme aujourd’hui, la volonté populaire.

Ahmed Gaïd Salah et sa phalange finiront par être emportés par la révolution en marche s’ils persistent à mépriser ces marées humaines, plus que jamais silmiya (pacifique) malgré les provocations des bras armés de la « bande » supposés protéger le citoyen. Une solution pacifique, dans le cadre d’une transition négociée, pourrait leur assurer une sortie digne.

Généralissime, puisque vous êtes définitivement désavoué par la rue, persisteriez-vous à concourir pour le titre infâme de « l’homme le plus détesté du pays » ? Alors, la vieillesse serait, pour vous, un véritable naufrage…

Saïd Kaced

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
Zemmacks Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Zemmacks
Invité
Zemmacks

Quand on a fait parti des clans des imposteurs on le reste pour la vie. Lui a fait allégeance de les servire jusqu’à sa mort. Le problème est que les poubelles d’Algérie sont déjà pleines de ces ordures.

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires