Connectez-vous avec nous

Actu

A la veille le 1er novembre : Alger ne dort pas

Publié

le

A la veille du 1er novembre, Alger vibre des clameurs d’un peuple qui refuse de se coucher.

Des milliers de personnes sont déjà rassemblés dans les principales places d’Alger. Si certains ne veulent pas rater ce vendredi 1er novembre, d’autres s’impatientent de le voir arriver pour laisser éclarer leur colère contre le pouvoir prédateur qui refuse d’entendre la voix du peuple.

L’hélicoptère qui survole Alger depuis ce matin laisse indifférents tous les manifestants qui arrivent en masse. Sur les axes routiers pénétrant la capitale les barrages filtrants des gendarmes ont crée des embouteillages monstres.

Demain, le peuple promet qu’il célébrera le 1er novembre comme jamais il ne l’a fait. Les millions de manifestants rediront à Alger, Annaba, Constantine, Oran, Tizi-Ouzou, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Batna, Khenchela, Bejaia, Sétif… aux tenants du pouvoir, leur refus de la présidentielle, leur volonté de poursuivre la lutte pacifique jusqu’au départ du système incarné aujourd’hui par les vieux Gaïd Salah et Bensalah.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires