Connectez-vous avec nous

Actu

La chanteuse et animatrice radio Djamila n’est plus

Publié

le

Triste nouvelle. La chanteuse et artiste kabyle Djamila, souffrante depuis quelques années, Djamila n’est plus.

La chanteuse, artiste et animatrice radio Djamila est morte aujourd’hui mardi 29 octobre, a-t-on appris de source sûre.

Djamila de son vraie nom Bachane Djohra est née en 1926 dans le village d’Ait Bouhini (Yakouren). Elle se retrouve orpheline de père à l’âge de 12 ans. C’est elle qui élèvera ses frères et sœurs.

A seize ans, elle vit à Alger et fut introduite par Mme Lafage au sein des émissions de la chaine de radio kabyle (chaîne II). Elle participe à plusieurs émissions.

Elle devient animatrice au sein de cette radio. Djamila à l’instar de ses ainées et de ses consœurs intervient pour diffuser tous les pôles et les repaires pédagogiques afin d’éduquer les auditeurs.

Cette femme étant très charismatique et dotée d’une voix très surprenante et qui porte au loin sera l’une des favorites de la célèbre chorale féminine de la radio « tarbaht l xalat ». Qui ne connait pas  » arnu yas aman a xali, ec akkin a y abahuc, a chauffeur u taxi, awid afus ih, A za€r iw akka i g ibYa, ifut l hal, tamurt ledzayer n hamlits tamurt neY etc…

Elle est peu à peu grâce à sa personnalité introduite dans les feuilletons et sketches radiophoniques.

De grands cinéastes algériens la remarquent, elle tournera ainsi plusieurs films et de longs métrages : « Les hors la loi » avec le regretté Cheikh Nouredine et Sid Ali Agoumi, « Roméo et Juliette » de Mohamed Hilmi, « Kazwirli », etc. et participera au premier film en langue kabyle de Bouguermouh, « Tawrirt i tswatsun », « La colline oubliée » de Mouloud Mammeri.

Pour les besoins du cinéma et des feuilletons, Nna Djamila se perfectionne dans l’apprentissage et l’écrit de la langue française et apprend même en cours du soir l’arabe et passe son permis de conduire.

Elle deviendra ainsi artiste de la radio Algérienne qui a fait partager la passion de sa culture Kabyle l’englobant dans son Algériannité la plus complète.

Son dévouement artistique en tant que chanteuse, animatrice d’émission et comédienne qu’elle a dispensé pendant prés d’un demi siècle à la radio Algérienne lui vaudra une grande reconnaissance du public Algérien qui l’aime et qui la connait dans les quatre coins de l’Algérie.

Devenue récemment Tahadjet, après son pèlerinage à la Mecque, Nna Djamila profite de sa retraite paisible à Alger (El Biar). Elle est souvent sollicitée dans des conférences et dans des hommages artistiques. Son récent passage à la télévision Algérienne lors d’une émission consacrée au souvenir de Cixx Nouredine a permis de la revoir.

D. M.

Source : Cultur’Art kabyle

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires