Connectez-vous avec nous

Politique

On ne parle pas de révolution quand on emprisonne un Bouregaâ !

La Rédaction

Publié

le

Le ministre de la Communication, Hassan Rabehi, n’a manifestement pas froid aux yeux.

Faites ce que je vous dis mais j’oeuvre pour le contraire à ma guise ! semble nous glisser à l’oreille Hassan Rabehi avec cet aplomb de ceux qui aiment s’écouter parler. Le porte-parole du Gouvernement, ministre de la Culture par intérim, conseille les Algériens de prendre exemple des sacrifices consentis par nos aînés pour libérer le pays. Très bien, mais alors que fait le valeureux commandant Lakhdar Bouregaâ dans la prison d’El Harrach ?

M. Rabehi prend les Algériens pour des niais ! Comment diable peut-il parler de l’ALN et de ses sacrifices alors qu’un de ses derniers officiers a été embastillé par le pouvoir dont il est l’un des porte-voix ?

Ce genre de saillies rappellent tristement ces mensonges dont nous abreuvaient les anciens ministres et valets du clan Bouteflika. C’est dire que l’ère n’a pas changé et les pratiques encore d’usage.

Avec cet air professoral dont se piquent ces hommes qui se croient investis d’une mission de première importance, Hassan Rabehi soutient que le peuple algérien était appelé à tirer des enseignements des sacrifices énormes consentis par nos ancêtres pour libérer notre patrie du joug colonial, afin que s’installent chez eux une véritable volonté et une forte détermination pour barrer la route à tous ceux qui veulent attenter à la sécurité et la stabilité du pays, indique l’APS.

Est-ce donc à dire que le commandant Bouregaâ ou ces jeunes porteurs de l’emblème amazigh sont des menaces pour la stabilité du pays ?

L’heure n’est plus aux calembours, ni aux déclarations patriotards, car la situation est grave. Il ne sert à rien de convoquer les morts quand on refuse d’écouter les vivants.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
FILS DE CHAHID
8 mois plus tôt

YA WLED FRANSSA WLED LEHRAM WLED L’HARKA LIBÉRÉ NOTRE HÉRO EL MOUDJAHID SI LAKHDAR BOUREGAA ET TOUT LES AUTRES FRÈRES ET SŒURS ALGERIENS BONJOUR SONATRACH ET SONELGAZ SONT LES ENNEMIS DU PEUPLE ALGÉRIEN. CES DEUX GRANDES SOCIÉTÉS ALGERIENNES SONT ENDETTÉES POURQUOI ??? PARCEQUE TOUT LES DOLLARS SONT EN FRANCE ET EN EUROPE TOUT LES LE MINISTRES DE L’ÉNERGIE DEPUIS 1962 A 2019 SONT DES VOLEURS ET DÉTOURNENT LES MILLIERS DE MILLIARDS DE US.DOLLARS À LA FRANCE ET LES USA ET L’ITALIE. YETNEHEW GAAAA33 INCHA ALLAH ALLAH YARHAM ECH’CHOUHADA ET VIVE NOTRE CHER PEUPLE ALGÉRIEN. DAWLA MADANYA MICH 3ASKARYA BONJOUR SONATRACH… Lire plus »

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité
Coronavirus dans le monde

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x
()
x