Connectez-vous avec nous

Actu

Gaïd Salah – Hirak : l’épreuve de force commence !

Publié

le

Le général-major Ahmed Gaïd Salah veut des élections par effraction le 12 décembre et preserver le système ; le Hirak veut la Révolution qui éradique le système ! Le général-major Ahmed Gaïd Salah use de la répression et multiplie les arrestations et les menaces, le Hirak maintient sa force de mobilisation pacifique.

Le général-major Ahmed Gaïd Salah fait appel à Ali Benflis et à des figurants pour les élections presidentielles, le Hirak boycotte et tiens à une transition pour un processus constituant.

Le général-major Ahmed Gaïd Salah mobilise l’administration, les béni-oui-oui et les médias pour imposer son scénario, le Hirak appelle à la gréve générale et une marche grandiose pour le 1er Novembre !

L’édifice Gaïd Salah se fissure avec la grève des magistrats et des dizaines de présidents d’APC qui refusent d’organiser le vôte et l’humiliation ressentie par les Algériens avec l’aplat-ventrisme de Abdelkader Bensalah face à Poutine. Le Hirak se renforce par l’entrée en scène des syndicats autonomes dans la grève et une ferveur ascendante pour le 1er Novembre et, en plus, un contexte de revolutions au niveau international qui conforte la Révolution du Hirak.

Le 1er Novembre doit être le compte à rebours du système et de son symbole chancelant, le général-major Ahmed Gaïd Salah. Il faut entamer, tout juste après, un processus progressif, partiel puis genéralisé à la désobeissance civile jusqu’au 12 décembre pour empécher pacifiquement mais fermement toute élection avant l’enterrement du système !

Cette nouvelle étape exige l’auto-organisation et un début de structuration du Hirak. Une représentation pour piloter la Révolution et non pour discuter avec qui que se soit. Une campagne de dénonciation et de pression sur les relais cachiristes du pouvoir doit être envisagée !

Les universités doivent se raccorder à cette Révolution et jouer un rôle d’avant-garde. Accompagnons nos actions par la musique et les activités artistiques. Recentrons les thèmes du Hirak sur la libération des détenus et une transition démocratique ! La victoire est à un fil. Ne lachons pas nos espérances !

Adel Abderrezak

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

Populaires