Connectez-vous avec nous

Mémoire

Al 3issaba de Bouteflika a tué Ali Koudil

Publié

le

Nous l’avons enterré hier (23 octobre, ndlr). Lui, c’est Ali Koudil, mon oncle. Il est allé rejoindre son frère, mon père; il est allé rejoindre ses parents, mes grands-parents.

Témoignage. Il est mort suite à une maladie diagnostiquée récemment. Une maladie présentée comme « très rare », et « non héréditaire », et qui a choisi deux frères, lui et mon père. 19 mois entre les deux décès…

La mort de Ali n’est pas anodine, ne peut pas être anodine. C’est tout simplement un assassinat. Pas par balles, pas par une guillotine, pas par une arme blanche… Plutôt un assassinat à petit feu, sournois, machiavélique. El 3Issaba l’a tué.

Lui, l’intello; LUI qui était tout le temps entouré de livres et de documents; lui qui a pu faire ses études supérieures dans son pays; lui qui a pu se débrouiller pour aller continuer ses études en France et aux Etats-Unis. Lui, qui est revenu au pays dans l’espoir d’apporter une plus-value en travaillant dans le secteur public, en essayant d’apporter son expertise; lui qui a été broyé par le système; LUI, la victime…Treize ans de sa vie lui ont été ôtées par ce système en le choisissant comme bouc-émissaire, en le désignant comme cible. Treize ans, dont près de 8, en prison (les autres années en « tractations » judiciaires), pour des accusations qui dès le début étaient infondées.

Un innocent qui s’est retrouvé à combattre la machine judiciaire, qui n’avait aucun élément pour justifier ses accusations, et lui, la victime, on lui demandait de prouver son innocence. Broyé par le système judiciaire, Ali a beaucoup souffert à Serkadji, à Berrouaghia, à El Harrach. ..

Des prisons dans lesquelles il a vécu l’enfer, il a connu l’enfer, et dans lesquelles il a accumulé les maladies. Une santé fébrile, à laquelle est venue s’ajouter une démoralisation par intermittence…

Malgré tout ça, il est resté digne, la tête haute. Il n’a pas accepté de se taire. Ses malheurs ont engendré un très beau livre, écrit avec l’art et la manière. Il a laissé un livre pour l’Histoire, pour ses enfants, pour sa famille, pour l’Algérie qu’il aimait tant. La lecture de son livre à été une déchirure, une souffrance. Combien de membres de ma famille ont pleuré à sa lecture !

Combien de personnes anonymes, qui ne le connaissaient pas ont versé des larmes en tournant les pages de ce livre! L’incroyable légèreté avec laquelle on l’a écrasé, en la relatant, a été une autre version du « Procès » de Kafka, une version algérienne Ali, le grand lecteur qu’il était, a été, à son insu, malgré lui, au cœur d’une histoire kafkaïenne. Mais cette fois, il n’était pas question de fiction, mais la réalité, une dure réalité, vécue, subie, par, avant tout lui, et tous ses proches…par nous tous.

Ce système a brisé tellement de vies, et Ali est sur cette liste, longue liste, la liste du déshonneur, la liste des opprimés.

Le temps n’est pas aux lamentations. Le temps n’est pas à la résignation. Oh que NON.

El 3issaba s’est attaquée à ma famille…cette 3issaba, cette bande de voyous, a fait beaucoup de mal à la famille et a tant d’autres algériens…
Comment accepter que ce système se régénère! Comment pardonner!
Plus jamais ça. Être digne, rester digne, et ne pas accepter l’injustice, Ali en sait plus que « quelque chose ».

Ton combat ne s’arrêtera pas avec ton dernier souffle dans ce monde, dans cette dimension. Ton combat continuera… Salim Koudil

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
1 Commenter les auteurs
FILS DE CHAHID Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
FILS DE CHAHID
Invité

ALLAH YARHAM ALI KOUDIL

ESSEM3OU YA WLED FRANSSA WLED LEHRAM WLED L’HARKA HNA WLED AMIROUCHE, ABANE RAMDANE, LARBI BEN M’HIDI , LAKHDAR BOUREGAA WA ECH’CHOUHADA ALLAH YARHAM’HOUM N9OULOULKOUM NEHOUKOUM GAEEEE3 INCHA ALLAH

YAHYA ECH’CHA3B AL DJAZAÏR YETNEHEW GAAAA33 INCHA ALLAH

Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires