Connectez-vous avec nous

Actu

Lakhdar Bouregaâ refuse de répondre au juge

Publié

le

Lakhdar Bouregaa a refusé aujourd’hui mardi 22 octobre de répondre aux questions du juge d’instruction près du tribunal de Bir Mourad Raïs qui l’avait convoqué plus tôt.

L’ancien officier de l’ALN, Lakhdar Bouregaa, placé en détention provisoire depuis fin juin a refusé de répondre aux questions du juge.

Selon Hani Bouregaa, son père Lakhdar Bouregaa s’est adressé en ces termes au juge : « Vous êtes un fonctionnaire indiscipliné. Moi, je ne reconnais pas ce gouvernement illégitime et je ne vais pas trahir le Hirak !»

Lakhdar Bouregaa a ainsi adopté une défense de rupture initiée par Jacques Vergès et les avocats des militants du FLN face aux tribunaux français pendant la guerre de libération nationale.

Le vieux baroudeur de la guerre de libération nationale a par ailleurs refusé de signer le PV, exigeant la libération de la centaine de détenus d’opinion incarcérés dans les différentes prisons d’Algérie.

Face à l’intransigeance de l’ancien officier de la wilaya IV, Lakhdar Bouregaa, le juge a décidé de son maintien en détention.

Rappelons qu’il s’agit de la deuxième audition du commandant de l’ALN. Il était convoqué pour répondre des deux griefs pour lesquels il est poursuivi, à savoir : « atteinte au moral de l’armée et outrage à corps constitué ».

En effet, le 30 juin dernier, Lakhdar Bouregaa a été présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs qui l’a entendu et soumis le dossier de procédures au juge d’instruction pour répondre des chefs d’accusation de « participation, en temps de paix, à une entreprise de démoralisation de l’armée ayant pour objet de nuire à la défense nationale et à un corps constitué, des faits mentionnés et passibles de sanctions, cités dans les articles 75, 144 bis et 146 du code pénal », avait rapporté l’APS.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires