Connectez-vous avec nous

Politique

Amar Saadani enfonce le Polisario et la diplomatie algérienne

Publié

le

Amar Saadani, l’ex-SG du FLN, vient de s’offrir une sortie médiatique qui lui permet de se refaire une image ternie par ses affaires de corruption et son soutien zélé à Bouteflika.

L’homme connu pour son art de la percussion se découvre grand analyste des enjeux géopolitiques régionaux. Aussi, il déclare sur la question du Sahara occidental : « En vérité, je considère que le Sahara est marocain et rien d’autre », a déclaré l’ex-secrétaire générale sans aucune ambiguïté. Il a ajouté que ce territoire « a été enlevé au Maroc au congrès de Berlin ». « Aussi, je pense que l’Algérie a versé pendant cinquante ans des sommes faramineuses à ce qui est appelé le Polisario et cette organisation n’a rien fait et n’est pas parvenue à sortir de l’impasse ».

Amar Saadani qui coule des jours tranquilles dans un quartier huppé de Paris se revendique pourtant grand patriotique. A peine croyable pour ce dinosaure du parti FLN. Il profite pour délayer sa science quand on lui tend la perche. Allant même jusqu’à remettre en cause la doxa de la diplomatie algérienne. « La relation entre l’Algérie et le Maroc est plus grande que cette question. Je pense que la conjoncture est favorable. Il y a l’élection d’un nouveau président et le changement de système en Tunisie. L’Algérie se dirige vers une élection et un changement de système. La Libye aussi vit une transformation », soutient celui qui n’a jamais pipé un mot sur la question quand il était à la tête de l’ancien parti unique.

Il poursuit pour enfoncer l’état-major politique du Polisario. « Je pense que la question du Sahara doit prendre fin et que l’Algérie et le Maroc doivent ouvrir leurs frontières et normaliser leurs relations. L’argent versé au Polisario, avec lequel ses membres se baladent depuis cinquante ans dans les hôtels de luxe, doit revenir à Souk-Ahras, El Bayadh, Tamanrassset et autres villes. C’est mon avis, même s’il doit déplaire à certains ».

Le grand gagnant de cette sortie est le royaume chérifien de Mohammed VI qui trouve un allié imprévu en ce drôle d’oiseau politique.

Bizarre tout de même : la rue se demande toujours pourquoi la justice ne s’est pas émue de ses affaires de corruption. Nous n’irons pas jusqu’à avancer qu’il a la protection de Gaïd Salah tout de même !

3 Commentaires

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses au fil
0 Les abonnés
 
Commentaire le plus réagi
Fil de commentaire le plus chaud
3 Commenter les auteurs
Aissaoui HakimNordine jazairiYoupi Commentaires récents des auteurs
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Youpi
Invité
Youpi

Eh bien…bonne DOXA à vous et que les années à venir soient meilleures que les 44 passées!

Nordine jazairi
Invité
Nordine jazairi

Le percussionniste analyse comme un sioniste vive le Sahara occidental
Vive l’algérie
La prison pour saadani
Pour les 2000 milliards volés

Aissaoui Hakim
Invité
Aissaoui Hakim

Monsieur saadani a dit fort que beaucoup algériens pensent bas. Nous avons gaspié des milliards pour maintenir le polizario au détriment du Maghreb unis. 50 ans de perte d’argent et d’énergie .. les dirigeants de pilizario se balladent dans les hôtels de luxe et là populations sahraoui dans la misère totale. Quand un algrien dit la vérité, on le traite de traitre de la nation.

Publicité

Populaires