Connectez-vous avec nous

Actu

Le peuple réclame le départ du système pas une présidentielle

Publié

le

Le 34e vendredi de la contestation a démontré encore une fois que le peuple algérien ne renoncera pas à son combat pour un changement radical du système. Des millions de manifestants que Gaid Salah refuse encore de voir.

Des millions de manifestants ! Des marches grandioses. Sans doute ce vendredi est l’une des journées les plus fortes de ces derniers mois. Certaines sources parlent de plus de 15 millions de manifestants sur tout le territoire nationale. Les mots d’ordre des manifestants ont claqué comme un verdict contre les oukases de Gaid Salah et ses soutiens.

« Pas de présidentielle ! », « Libérez les détenus ! », « Pas du gang au pouvoir », ont crié des millions de voix en colère.

Il faut noter le fameux « Baatou leblad yal khawana » (Les traîtres, vous avez vendu le pays), le slogan phare de cette semaine en réponse aux informations sur la nouvelle loi sur les hydrocarbures, la LFC2200 et le projet de réduire les retraités à la mendicité.

La volonté du pouvoir actuelle de faire voter par l’APN une nouvelle loi sur les hydrocarbures a été au centre de nombreux mots d’ordre des manifestants qui ont signifié leur refus qu’un gouvernement illégitime fasse passer une loi aussi stratégique pour l’avenir du pays.

Cliquez pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Publicité

A La Une

Articles récents

Populaires