Warning: filesize(): stat failed for /home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/uploads/wpo/images/wpo_logo_small.png.webp.lossy.webp in /home/clients/66d36b38ff6c77265599557940ac404a/dzvid/wp-content/plugins/wp-optimize/vendor/rosell-dk/webp-convert/src/Convert/Converters/AbstractConverter.php on line 216
5 ans de prison requis contre deux porteurs du drapeau amazigh
Connectez-vous avec nous

Actu

5 ans de prison requis contre deux porteurs du drapeau amazigh

Avatar photo

Publié

le

Terrible réquisition contre les porteurs de l’emblème amazigh à Constantine.

Le temps de l’histoire amazighe s’est suspendue dans la cité du roi Massinissa (Constantine) ce mercredi 2 octobre. Semmani Amazigh et Fentiche Ameziane, arrêtés le 18 septembre dernier en possession d’un drapeau amazigh à Constantine.

Le procureur près le tribunal de Constantine a requis 5 ans et 3 ans de prison et 100 000 dinars d’amende contre ces deux porteurs de l’emblème amazigh, a annoncé ce mercredi 02 octobre 2019 le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Cette réquisition particulièrement sévère est injustifiée répond aux ordres du vice-ministre de la Défense, le général-major Ahmed Gaïd Salah, qui a décidé de pourchasser les porteurs de l’emblème amazigh pendant les marches du mouvement de dissidence citoyenne.

La décision du juge sera rendue publique la semaine prochaine, a rajouté la même source. 

Nous avons appris cependant de la part des membres du Comité national pour la libération des détenus que « les frères Braza Hamza et Braza Yacine ainsi que les deux autres manifestants d’Ait Khelifa ont été libérés aujourd’hui après leur audition par le juge d’instruction du tribunal de Bordj Bou Arréridj ».

Pour rappel, près d’une cinquantaine de manifestants croupissent dans les geôles du pays pour port de drapeau amazigh.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Lounes
2 années plus tôt

Il est impensable de prononcer une quelconque peine pour une revendication d’un emblème quelqu’il soit. Encore moins pour l’emblème Amazigh. Le peuple Algérien est avant tout Amazigh avant d’être Algérien.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Publicité

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

A La Une

Articles récents

Coronavirus en Algérie

Populaires

1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x